La dame à la licorne (The Lady and the Unicorn) : Tracy Chevalier

Au cours de cette histoire, plus qu’un personnage, nous suivons la « vie » des tapisseries de « la Dame à la Licorne », depuis leur commande par Jean Le Viste au peintre Nicolas des Innocents à Paris en 1490 jusqu’à leur fabrication par Georges de la Chapelle à Bruxelles.
 
Chaque chapitre donne voix à un protagoniste différent qui tout en évoquant l’évolution des tapisseries raconte sa vie quotidienne et la façon dont les vies de tous les personnages s’entremêlent. Nous rencontrons un peintre séducteur, une jeune fille de bonne famille qui aimerait être séduite, une noble dame insatisfaite de sa vie, une famille de tisserands attachante, avec le père aux prises avec la difficulté du travail entrepris, la femme qui a les pieds sur terre et la jeune fille aveugle mais réaliste…et bien d’autres personnages.
 
Roman historique qui invente une histoire autour d’une tapisserie qui prend vie sous nos yeux au milieu de personnages dont les existences sont bouleversées par sa création.
 
Moi qui n’aime pas particulièrement les roman historiques et qui ne suis pas passionnée de tapisserie, j’ai néanmoins dévoré ce livre et j’ai tout de suite voulu voir les fameuses « Dame à la licorne » (il y en a plusieurs).
 
J’ai aussi beaucoup aimé les autres romans de Tracy Chevalier comme « La jeune fille à la perle », « Le récital des anges » et « La vierge en bleu » (lus avant le blog).