« Meurtres en bleu marine » de C.J.Box

Lu pour la séléction de février du Prix des Lectrices de ELLE, catégorie « polar ».

Dans une petite ville de la campagne de l’Idaho, des personnages bien différents se croisent. On y rencontre des policiers retraités de Los Angeles qui se serrent les coudes, un vieux cow-boy solitaire et déterminé, un banquier qui a un cas de conscience, un autre policier à la retraite en visite à la recherche de réponses sur une affaire vieille de sept ans, une mère de famille dépassée par les événements et surtout deux enfants témoins d’un meurtre.

Deux enfants qui sont contraints de s’enfuir car ils ne savent pas à qui ils peuvent faire confiance dans cette ville où les « gentils » ne sont pas ceux que l’on croit et les « méchants » ne sont pas ceux qu’on voudrait faire croire…

L’intrigue se déroule sur trois jours. Pleine de rebondissements et de révélations, le rythme est soutenu. Construit comme un film, ce polar est très accrocheur et tient en haleine car même si on sait dès le début de qui il faut se méfier on ne sait pas si les « héros » vont s’en sortir…ni comment !

Polar très efficace, avec en toile de fond l’opposition d’une communauté rurale tranquille et soudée qui change au contact du mode de vie plus dur et anonyme apporté par les nouveaux arrivant de grandes villes comme Los Angeles.

Les personnages sont bien campés et pendant toute ma lecture j’ai « vu » le personnage de Jess Rawlins sous les traits de Clint Estwood qui serait parfait pour ce rôle…

Par ici la bonne soupe : « carotte – coriandre »

Parce que je ne lis pas que de la littérature…aussi des livres de cuisine… Même si souvent j’interprète, je change les ingrédients, les quantités, ou la façon de faire…

Voici un livre très tentant :

Opération chirurgicale :

AVANT :

APRÈS :

Ingrédients : (pour 6 personnes) : 1 kg de carottes / 500g d’oignons / 2 c. à café de coriandre en poudre (dans le recette, ils disent 1/2 c à café…mais franchement, ce n’est pas assez pour moi!) / 1 litre d’eau / 10cl de crème fleurette / 1 bouquet de coriandre fraîche.

-Peler et émincer les oignons.

-Les faire revenir dans la cocotte avec de l’huile d’olive et la coriandre en poudre jusqu’à ce qu’ils soient translucides. (environ 5 mn)

-Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Les ajouter aux oignons, mélanger.

-Ajouter l’eau, saler.

-Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser cuire 25-30 mn.

-Hors feu, mixer la soupe, ajouter la crème.

-Au moment de servir, saupoudrer avec la coriandre hachée.

Maroc : les souks

Une partie des plaisirs des voyages c’est de visiter, se promener, se perdre dans les marchés et dans la cas du Maroc, dans les souks.

Un vendeur d’olives au souk de Marrakech (Février 2007)

Les tissus à Essaouira (Février 2007)

L’épicier qui vend toutes ces épices merveilleuses…Ouarzazate Février 2008

Encore l’épicier, ici à Marrakech (Février 2007) Nous ne pourrions pas quitter le Maroc sans faire le plein de cumin, gingembre, coriandre, Raz El hanoud, etc…

Maroc : Ouarzazate

En 2007 et en 2008, nous sommes passé par Ouarzazate. Ce n’est pas une ville fascinante en soi mais c’est la porte vers le sud du Maroc et c’est le début des changements de paysages. C’est aussi une ville plus tranquille après l’animation de Marrakech.

La Kasbah de Traourit (Février 2007)

Vue depuis la Kasbah de Traourit (Février 2007)

Vue depuis la Kasbah de Traourit (Février 2007)

La sortie de Ouarzazate (derrière le vert..du rouge et de la pierre,ça commence à être beaucoup plus aride…) (Février 2007)