« Séraphine. La vie rêvée de Séraphine de Senlis » de Françoise Cloarec

Livre lu pour la sélection de février du Prix des lectrices de Elle, catégorie Documentaire.

Je ne connaissais pas du tout Séraphine de Senlis avant de lire cette biographie et j’y découvre une femme étrange et surtout talentueuse –presque malgré elle- un peu illuminée puisqu’elle pense que la vierge l’inspire.

 

« Eloignée de tout académisme et des conventions, Séraphine n’apprend pas une technique, elle l’invente. Peindre est la façon qu’elle a trouvé pour exister. » Page 161.

 

 

Associer les informations sur sa peinture à des photos des tableaux était très utile pour visualiser le contraste entre l’austérité du personnage et de sa vie et la flamboyance de ses œuvres.

 

« Séraphine nous transmet l’invisible. Ses œuvres ne parlent pas, elles donnent à voir. »

 

 

 

J’ai aussi été intéressée par le personnage de Wilhelm Uhde, collectionneur d’art, particulièrement quand l’auteur mentionne ses connexions avec des artistes à leurs débuts.

 

« Uhde racontait que Picasso avait été tellement content d’avoir vendu une toile et trouvé un amateur qu’il avait tiré un coup de feu […] pour manifester sa joie. » Page 70

 

 

 

Cependant au niveau de la construction et de l’écriture, j’ai trouvé cette biographie un peu confuse et lourde avec des répétitions et des approximations. J’ai aussi eu l’impression que cette biographie était une compilation de citations d’autres travaux sur Séraphine de Senlis et je ne suis pas sure que cela apporte un éclairage différent.

 

D’ailleurs, l’auteur étant psychanalyste, je pensais qu’elle pourrait apporter des explications sur le phénomène de ce qu’elle appelle « la peinture spontanée ». On approche de quelque chose d’un peu plus précis et plus analysé dans les quelques dernières pages de la postface…Dommage.

 

 

 

Cependant, ce documentaire aura au moins eu le mérite de me donner envie de découvrir les oeuvres de Séraphine.

 

 

Pour en savoir plus sur une peintre intéressante, en plus du film avec Yolande Moreau, que j’ai très envie de voir, il y a une expo au Musée Maillol (qui est un petit musée à Paris que j’adore!) … que j’ai aussi très envie de voir… L’expo est prolongée jusqu’au 30 mars 2009 inclus.

 

 

 

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer des toiles…