« Louise Michel » de Gustave Kerverne et Benoît Delépine

Sur fond de crise sociale et de délocalisation des entreprises, des ouvrières dont l’usine a été déménagée dans la nuit décident de mettre leurs indemnités en commun pour engager un tueur professionnel pour éliminer le patron. Mais le vrai patron n’est  pas celui qu’elles croyaient et il faut remonter jusqu’à celui qui possède vraiment les capitaux.

Sur la forme, Louise Michel (ou Jean-Pierre?) jouée par Yolande Moreau, une « femme » un peu limitée et particulière, est celle qui engage le tueur, Michel (ou Cathy?) joué par Bouli Lanners, le tueur megalo qui est loin d’être aussi dur à cuire qu’il voudrait le faire croire.

Complètement décalé et déjanté, dans l’esprit « Groland » de Canal +, on y croise Benoît Poelvoord en ingénieur obsédé par la théorie du complot du 11 septembre, Philippe Katherine (le chanteur) qui chante dans un bar transformiste, Mathieu Kassovitz en propriétaire bobo de chambres d’hotes …

Petit ovni cinématographique, c’est très spécial… J’ai bien aimé l’histoire à l’humour grinçant avec un fond de vérité sur le monde économique actuel

Bande annonce sur AlloCiné.

3 commentaires sur « « Louise Michel » de Gustave Kerverne et Benoît Delépine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :