« La flûte enchantée » par Comédiens et Compagnie

Description du spectacle :

« La Flûte enchantée c’est avant tout une histoire de princes et de princesses aux allures de conte fantastique et onirique. Le Prince Tamino part à la recherche de la belle Pamina qui a été enlevée à sa mère Reine de la Nuit, afin de la délivrer. Il se voit offrir par la Reine une flûte enchantée, tandis que PapagenoPapageno, l’oiseleur au corps couvert de plumes multicolores qui l’accompagne, reçoit un carillon magique. Ces instruments les aideront à triompher des épreuves aussi étranges que périlleuses qui les attendent… Voyage initiatique au terme duquel les héros triomphent du mal.

Démons, dragon, dames émoustillées, prêtres et génies se retrouvent dans ce spectacle endiablé qui mêle burlesque et fantastique, musique et feux d’artifice, émotion et rire. Une commedia dell’arte in musica qui nous donne le goût de l’opéra et de Mozart sans abandonner la fantaisie et le rire qui sont la marque de la compagnie Comédiens & Compagnie. Chanteurs, danseurs, cascadeurs, escrimeurs, les comédiens maîtrisent autant le registre dramatique que le registre comique, l’émotion que la farce. La Flûte enchantée de Mozart est ainsi revisitée en commedia dell’arte : un spectacle coloré et accessible à tous. »

Mon avis :

J’ai adoré!!

Dans la salle, il y avait de nombreux enfants car c’était un spectacle « pass-famille » et franchement c’était vraiment adapté à toute la famille! Il y avait des petits de 3 ans, des adolescents, des parents, des jeunes adultes (comme moi) et des personnes âgées et tout le monde est sorti en se disant qu’ils avaient passé une soirée formidable!

Entre le chant lyrique, les musiciens classiques sur scènes, le théâtre (agrémenté de quelques allusions contemporaines, références politiques, cinématographiques ou musicales, mais pas trop quand même), la Comedia dell’arte avec ses personnages clownesques, des costumes très beaux, il y en avait vraiment pour tous les goûts!

C’était un très beau spectacle et très drôle!

A la fin, les applaudissement étaient nourris et les acteurs-chanteurs et musiciens ont longuement salué, semblant heureux d’être là! Ils ont remercié les parents d’emmener leurs enfants au spectacle au lieu de regarder la télé 😉

Si ils passent près de chez vous je vous encourage vraiment à y aller! D’ailleurs allez faire un tour sur leur site pour découvrir ce qu’ils font! Et allez donc ici pour les lieux et les dates de leurs spectacles.

Curiosité bloguesque : l’envers du décors

5 mois de blog : c’est reparti pour les recherches « gougueule »! (et oui, le mois de février est court! C’est déjà l’heure de la rigolade-gougueulade!)

Le blog s’appelle « Enna lit » et effectivement, ça pourrait concerner le lieu où l’on dort…(sauf que non…) :

« lit de concentration » (Je sais pas ce que ça peut être…un lit zen??)

« Lit de voyage exotique » (Pas toujours confortable…plus le voyage est exotique moins le lit est confortable!)

« Lit pour fillette avec armes » (Alors là, vous n’êtes pas assez précis…Je (crois) comprendre que vous voulez un lit dans lequel votre fillette pourrait se coucher avec ses armes…mais tout dépend si ce sont des kalachnikoves ou des petits pistolets…)

Certains arrivent toutefois à combiner « Enna lit (dans le quel on dort) » et « Enna lit (des livres) » :

« Bibliothèque de lit » (Comme les anciens « cosy » avec ses étagères et ses baffles intégrées?? Un peu kitch, non?)

« Tablette de lecture pour lit » (Un peu moins ambitieux que la requête précédente, mais ne croyez-vous pas que ça fasse un peu hôpital??)

La lecture intéresse quand même des gens qui tombe chez moi :

« Lire est un voyage » (Tout à fait d’accord! Le Challenge Lire Autour du Monde est pour vous! Rejoignez-nous!)

« Quel type de livres lis tu le plus souvent? » (Ça dépend…Vaste question, je n’ai pas le courage d’y apporter une vaste réponse!)

« Je lis beaucoup » (Très bien! Piochez dans mes liens…vous verrez qu’on est nombreux dans ce cas!)

« On lit le roman pour l’histoire » (Oui!! C’est ça! Bravo, vous avez parfaitement compris le principe!)

« Lire les mots à l’envers » (Je ne vous le recommande pas…surtout si vous voulez comprendre l’histoire du roman!)

« Une bibliothèque dans ma tête » (Ça doit être lourd…d’un autre côté en voyage, c’est très pratique, et puis à l’heure du livre électronique vous êtes en avance d’un temps!)

« Est-ce qu’on peut tourner autour du monde à travers les lettres » (Bonne question… On verra à la fin du Le Challenge Lire Autour du Monde et du Défi Littérature Policière des Cinq Continents!)

La cuisine est aussi un thème du blog…mais alors..quelle cuisine? :

« Anecdotes sur les framboises » (Alors…C’est l’histoire d’une framboise…)

« Thym opération chirurgicale » (La chirurgie du thym est une chirurgie de haute précision (plus encore que la neurochirurgie)! Je n’en fais pas sur ce blog!)

« Le crumble pendant la guerre en Angleterre » (Il n’a pas trop subi les effets des bombardements et la recette a survécu jusqu’à nos jours!)

« Les abricots secs font-ils péter? » (Je ne sais pas…Les haricots secs, oui, ça c’est sûr…mais les abricots??)

Il y a des gens qui ont des images en têtes et qui veulent les trouver sur mon blog :

« Au cinéma scènes de voitures roulant très vite » (Pas de voitures chez moi!!)

« Bande dessinée se lève du lit puis raconte sa journée » (Ça ne me dit rien…)

« Avoir l’impression d’avoir vécu dans une autre époque » (Je ne peux rien pour vous, je ne suis ni historienne ni psy!)

Dans la catégorie « je ne comprends pas ce que vous dites » :

« Elle chope pour damme » (No comment!)

« leche lala » (lèche quoi? (qui?)

« Elle je les ai vues » (qui?)

On finit pour ce mois-ci avec un petit « rayon X » :

« Où trouver des femmes à Istanbul » (Ben, ça dépend quelles femmes…parce que « les femmes » dans le sens « contraire de l’homme » y en a un peu partout!!)

« Soumise et docile » (C’est pas (tout à fait) moi, ça! Passez votre chemin!)

« Heather Renée Smith tennis » (Je vous rappelle que c’est une playmate Payboy (ce que j’ai découvert grâce aux requêtes gougueule!!)

« Je fourre ma voisine » (A moins que ça ne soit une requête « cuisine », ce qui serait encore plus inquiétant!!)

Et enfin, quelqu’un a vraiment un truc pas net pour sa tante (et j’espère que ma propre tante qui fréquente ce blog n’en prendra pas ombrage!!)

« g baizer ma tante »

« Ma tante toute nue dans la cuisine »

Allez, j’en garde un peu pour le mois prochain…(mais j’en ai déjà sous le coude!!)

Comme quoi, sur internet, on ne cherche pas toujours ce qu’on trouve!!

« Lettre d’une inconnue » et « La Ruelle du clair de lune » (deux nouvelles) de Stefan Zweig

« Lettre d’une inconnue » et « La Ruelle du clair de lune » sont les deux nouvelles qui suivent « Amok ou le fou de Malaisie » dans le recueil « Amok » de Stefan Zweig.

Tout d’abord le point commun de ces trois nouvelles c’est la passion : la passion amoureuse et destructrice qui dirige la vie des gens.

Dans « Lettre d’une inconnue », un auteur reçoit un jour une lettre d’une inconnue qui lui raconte comment depuis l’enfance elle lui voue dans le secret une passion sans limite. Au départ, c’est de l’admiration adolescente puis cela se transforme en amour dévorant au point qu’elle ne peut vivre que pour le rencontrer et qu’elle ne se laisse pas désarmer par l’indifférence avec laquelle l’auteur répond à son amour à distance.

Je ne veux pas trop en dire, mais cette histoire est très touchante, car elle ne lui demande jamais rien, elle passe son temps à attendre qu’il l’a voit ou la reconnaisse…C’est très profond et très émouvant.

Dans « La Ruelle du clair de Lune », le narrateur est témoin d’une relation sordide entre une prostituée et un homme qu’elle traite comme un chien en l’humiliant publiquement et lui se laissant humilier. L’homme se confie au narrateur et on découvre que cette relation est digne d’une relation sado-masochiste, l’homme étant prêt à tout subir pour être près d’elle et la femme aimant l’avoir près d’elle pour le maltraiter.

On trouve dans ce recueil des histoires à la fois ordinaires et extraordinaires et surtout extêmement bien écrites. Le style de Stefan Zweig est fluide, limpide, facile à lire, moderne et pourtant il transmet parfaitement une époque…

Je vous recommande vraiment ce recueil mais l’auteur en général…Je sais que je relirai encore du Stefan Zweig!