« Avant d’être papillon » par la compagnie Dernier Soupir

Spectacle de danse et de mime pour la jeunesse de 40 mn.

Description du spectacle : 

Fable poétique pour une danseuse, une comédienne et une musicienne, « Avant d’être papillon » conte l’histoire de Léna, qui un jour, tout à son désir de jouer et avec la cruauté propre aux enfants, arrache l’aile d’un papillon et le tue… Plus tard, en rêve, elle vivra l’étrange expérience de la métamorphose.

Un très joli spectacle, qui pose la question de l’identité et de la transposition du réel et de l’imaginaire. La scénographie fait traverser les étapes successives de la métamorphose, dans un espace très intime, au son de la harpe dont Isabelle Olivier tire des sons singuliers : souffles, grincements, glissements…

Chorégraphie : Sophie Quénon    Avec : Eva Klimackova et Emilie Horcholle   Musique : Isabelle Olivier

photo trouvée ici

Mon avis :

Beaucoup d’enfants dans la salle et ils ont été captivés. L’histoire est celle d’un papillon qui commence chenille, qui s’enferme dans son cocon et qui finit en s’envolant…Rêve de la petite fille qui vient d’arracher une aile de papillon et qui lui fait comprendre la fragilité de la vie.

La première partie qui montre l’évolution du papillon est très réussie : effet comique du jeu et de la mise en scène de la chenille, effet magique du cocon et de la sortie du papillon de celui-ci et surtout magnifique danse du papillon avec ses ailes légères et aériennes. Le tout accompagné d’une harpe et de sons grinçants ou jouant sur des sons presque organiques.

Malheureusement la dernière partie où les deux protagonistes dansent sans aucun des accessoires qui apportaient du merveilleux dans le spectacle était nettement moins marquant et cassait trop le rythme. C’était un peu pataud. Le spectacle s’arrête un peu sans qu’il y ait vraiment de fin ou de temps fort. C’est un peu dommage car il y a avait des vrais moments de poésie!