« Slumdog Millionaire » de Dany Boyle

Film tiré du roman « Les Fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire » de Vikas Swarup, un livre que j’ai lu (avant le blog) et beaucoup aimé.

Synopsis de AlloCiné :

« Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante. »

http://www.dailymotion.com/swf/x7rygh_slumdog-millionaire-la-bande-annonc_shortfilms&related=1
« Slumdog Millionaire »- La bande annonce de la semaine
envoyé par troiscouleurs

Mon avis :

Évidemment, c’est moins bien que le livre… Il y a des raccourcis, on n’évoque pas tous les détails qui permettent de comprendre comment un évènement est relié à un autre, ce qui fait qu’on a parfois l’impression que tout va un peu trop vite dans la vie de ce petit garçon. Mais c’est une adaptation et il faut arriver à faire abstraction du roman d’origine.

En ce qui concerne le film, j’ai plutôt bien aimé, j’ai trouvé cela rythmé, assez réaliste et j’ai beaucoup aimé les acteurs (particulièrement les enfants). Je me suis laissée porter par les images et l’histoire. J’ai pris cela comme un bon divertissement.

J’ai lu beaucoup de critiques négatives sur le film : comme le fait que ce n’était pas réaliste, que les personnages étaient trop beaux ou que cela ne montrait qu’un aspect négatif de l’Inde à savoir sa très grande pauvreté.

Et je ne suis pas d’accord avec ces critiques.

Tout d’abord, c’est un film -une fiction- tiré d’un roman -une fiction également- et pas un documentaire…Alors, les petites incohérences, les petites exagérations, en un mot la part d’imaginaire ne me choque pas du tout (Est-ce qu’on se pose cette question sur tous les autres films où les héros arrivent à désamorcer des bombes une seconde avant l’explosion, ou quand des filles, après s’être battues pendant des heures et avoir couru à travers les bois, n’ont même pas filé leurs collants??)

Quant à la beauté des acteurs (ce qui est tout relatif, car si j’ai effectivement trouvé la jeune femme un peu trop belle, les autres m’ont semblé plutôt normaux) elle relève du même problème : C’est du cinéma : ce n’est pas la vraie vie!

En ce qui concerne la grande misère, particulièrement celle des enfants des bidonvilles, je crois que c’est une critique qui émane surtout d’un point de vue indien par des gens qui n’apprécient pas que cet aspect-là de leur pays soit mis en lumière. Mais soyons honnête, cette pauvreté elle existe, ce contraste entre richesse et modernité et extrême précarité il est réel…J’ai lu plusieurs livres se situant dans l’Inde moderne (et écrits par des indiens) et c’est évoqué. Je connais aussi des gens qui sont allés en Inde récemment et qui ont été choqué par ce contraste qui est visible à l’oeil nu. Et puis qui n’a pas vu des reportages sur ces bidonvilles? Même si l’Inde ne se résume pas qu’à cela, même si le pays évolue,  c’est malgré tout une réalité.

Bref, allez voir ce film si vous voulez vous divertir avec une histoire un peu rocambolesque se situant en Inde. N’y allez pas si vous voulez voir un documentaire socio économique objectif sur ce pays.

Mais surtout…Lisez le livre!!

9 commentaires sur « « Slumdog Millionaire » de Dany Boyle »

  1. J’en ai parlé hier avec Y. du théâtre, elle a aimé le film, . la misére montrée, même si elle est connue n’a fait que confirmer son non désir d’aller là bas !

    J'aime

  2. @Orchidée : Moi aussi j’ai aimé le film (parce que je ne l’ai pas vu comme un documentaire et cela a aussi confirmé q’à cause des grands contrastes que je n’ai pas envie d’y aller. Ma tante qui y est allée cette année et qui a beaucoup voyagé a été très frappée par cela : les riches mariages dans les hôtels luxueux qui croisent des petits mendiants dépenaillés…

    J'aime

  3. J’avais beaucoup aimé le livre, et j’ai également passé un excellent avec ce film qui reste ce qu’il est : du cinéma pour passer un très bon moment de détente et de dépaysement.

    J'aime

  4. Je reste déçue par le film mais tu le défends bien lol, et ce n’est pas l’aspect non-documentaire qui m’a dérangée, le roman se présentant lui-même comme un joli conte de fée, mais plus subtil, et c’est cette subtilité qui m’a manqué dans le film.

    J'aime

  5. Je ne compte pas voir le film (un peu trop peur du côté tristesse, pauvreté et brutalité) et qui sait, peut-être le livre croisera-t-il mon chemin un jour…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :