« Un après-midi un peu couvert » de Philippe Squarzoni

Pierre rejoint Catherine sur une petite île bretonne assez rude (très fréquentée en été mais plutôt isolée en hiver). Catherine travaille à la station ornithologique et au lieu de passer la journée avec lui elle doit travailler et le laisser seul pour l’après-midi.

Il part se promener dans cette petite île et rencontre quelques uns de ses habitants. Ils sont plutôt renfermés et secrets, entre autre à cause d’une histoire récente de pédophilie qui a beaucoup meurtrie et divisée les habitants.

Les rencontres qu’il fait en cet après-midi, le font se questionner sur sa vie en générale.

Je n’ai pas tellement aimé la façon dont l’auteur dessine les personnages qui me semblent très figés.

Par contre, j’ai beaucoup aimé l’atmosphère de l’île, les paysages de mer et de vent, avec une couleur sépia qui donnait une impression « hors du temps » à cette journée. Il y a des cases avec juste un bout de paysage. De plus, le fait qu’il y ait très peu de texte fait qu’il se dégage une certaine lenteur qui est tout à fait adapté à une île « hors saison ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :