Un cadal, des cadeaux ou Quand internet n’est pas si virtuel que ça…

Hier j’ai reçu un paquet à la maison

Non, ce n’était pas un des livres que j’ai commandé pour un de mes swaps en cours.

Non, ce n’était pas un des mes fameux swaps en cours (heureusement car aucun des mes colis n’est prêt!)

Non, c’était un petit cadeau « juste comme ça » d’une blogueuse adorable avec qui je discute par commentaires entre nos deux blogs, par mails (parfois presque en messagerie instantanée quand on est toutes les deux « sensées » travailler devant l’ordi…) et par swaps organisés par elle-même (je fais un peu celle qui a été « obligée » d’y participer mais en fait je suis ravie 😉 et avec qui je m’entends bien et que j’espère voir cet été au bord de la mer (froide mais très bleue) de chez nous (avec Orchidée et Sylvie-Saraswati mes compatriotes)…

Admirez plutôt :

Une adorable carte

un livre (que je voulais lire)

et une tablette de chocolat(pour moi et le petit colis « dans la boite aux lettres » (j’aime beaucoup l’expression 😉

Un vrai colis doudou pour lequel je te remercie encore mille fois Bookomaton

Tu as fait de ce mercredi midi un petit moment magique où je me suis vraiment dit qu’internet n’était pas si virtuel que ça!

L’annonce faite aux grands-parents

Nous avons attendu le « feu vert » des trois mois et profité d’un week end où nous avions des anniversaires à fêter dans les deux familles (le samedi dans la famille de L’Homme-Qui-Va-Être-Papa et le dimanche dans ma famille) pour annoncer la Grande Nouvelle à nos parents…les grands-parents!

Nous avions un plan machiavélique (mais sympatique!) …

Nous avons emballé un yaourt

pour une grand-mère

et des barres de céréales

pour l’autre grand-mère.

Étant donné que la marque « Papy » Brossard ne semble plus exister dans nos supermarchés, j’avais trouvé un jeu de sept familles dans lequel il y avait un « grand-père cycliste » (idéal pour le père de L’Homme qui adore le vélo) et un « grand-père capitaine » (idéal pour mon père navigateur). Le hasard était quand même de notre côté sur ce coup là!

Lors des deux repas, l’un de nos deux frères respectifs étant présent, nous avons aussi emballé pour chacun d’entre eux un paquet de riz !

Autant dire qu’on était content de nous, très sûr de notre coup et même un peu inquiet que l’effet de surprise soit gâché par une découverte trop rapide de la devinette…

Mais on n’aurait pas du s’inquiéter…Ça ne s’est pas tout à fait passé comme on l’avait imaginé…

Le déroulement des opérations a été pratiquement le même dans les deux familles… Ils ont ouvert leurs cadeaux tous en même temps et ils ont regardé leur cadeau…

« Ah…un cycliste… » a dit le premier grand-père avant de remettre la carte dans l’enveloppe. « Ok…du riz… » a dit le premier frère. Et la première grand-mère a regardé le yaourt sous toutes ses coutures avec un regard vraiment incrédule (on pouvait lire dans ses yeux : « Mais pourquoi m’offrent-ils un yaourt?? »)

Dans ma famille, ce n’était pas mieux. Mon frère a regardé le riz et a demandé si c’était pour son chat ou si on croyait que la crise le touchait particulièrement. Ma mère a focalisé sur le mot « framboises » au lieu du mot « Grany » et mon père a regardé sa carte en disant « Grand-père « grand large »? Mais il manque le reste de la famille! »

Bref, nous qui croyions que c’était tellement évident, ça ne l’était pas du tout!

Une mention spéciale à nos deux belles-soeurs présentes qui ont été les premières à deviner le message caché! Peut-être parce qu’elles avaient vu les trois indices ensemble…peut-être parce qu’elles sont plus malignes 😉

Mais le résultat a été le même dans les deux familles quand on a annoncé la nouvelle : tout le monde était très content!