Purple Hibiscus (L’hibiscus pourpre) : Chimamanda Ngozi Adichie

C’est l’histoire d’une famille au Nigéria, racontée du point de vue de Kambili, une adolescente de 15 ans. C’est une famille très aisée et dont la vie est réglée de façon très stricte par le père, un homme très religieux qui ne supporte aucune incartade ou manque de respect, personnel ou religieux.

C’est un homme complexe, entre le tyran violent et sectaire et le bienfaiteur généreux qui veut le meilleur pour sa famille.

L’autre partie de la famille est celle qu’ils voient moins souvent : la soeur du père et les cousins et cousines. Ils apprennent à se connaître et cette rencontre permet à Kambili et son frère Jaja de s’épanouir dans un autre environnement. En effet, malgré les difficultés économiques et politiques, c’est une famille qui communique, chante et rit. Grâce à eux, Kambili et Jaja arrivent à s’exprimer et prendre confiance en eux.

Ce n’est pas pour autant un roman manichéen car des sentiments contradictoires sont exprimés. Kambili est une adolescente qui se découvre et si elle est écrasée par son père elle a pourtant pour lui une admiration sans bornes. Jaja, qui souhaite plus de liberté s’en veut de ne pas avoir plus protégé sa mère et la famille de la tante qui voulait tant aider son pays finit par le quitter.

C’est un roman d’apprentissage très fort et émouvant qui dévoile des personnages riches et qui fait découvrir un pays, le Nigéria, avec ses défauts et ses qualités. J’ai voyagé dans la langue et les traditions.

J’ai aussi lu « L’autre moitié du soleil » de Chimamanda Ngozi Adichie que j’avais beaucoup aimé.

5 commentaires sur « Purple Hibiscus (L’hibiscus pourpre) : Chimamanda Ngozi Adichie »

  1. J’ai été très touchée aussi à la lecture de « L’hibiscus pourpre » et je pense lire son deuxième roman un de ces jours… à sa sortie en poche sans doute !

    J'aime

  2. L’autre moitié du soleil faisait partie de mes romans préférés dans le cadre du prix des lectrices de Elle. Et je serais prête à me replonger avec plaisir dans l’histoire du Nigéria avec cet autre livre.

    J'aime

  3. @kathel : j’ai eu la chance de lire « L’autre moitié du soleil » sans avoir à attendre le poche grace au prix de elle, et j’ai vraiment découvert un auteur qui sait faire vivre ses personnages: construction originale et personnages très touchants, il faudra te laisser tenter dès qu’il sera disponible, surtout si tu as aimé cette auteur.
    @Renée : Moi aussi, »L’autre moitié du soleil » faisait partie des vraies belles découvertes du prix de Elle, et j’ai vraiment envie de découvrir encore plus cette auteur. Peut-être moins fouillé que son dernier roman, c’est quand même un roman très riche qui fait réflechir sur les relations familiales. Je pourrais te le prêter mais il est en anglais

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :