La route (The road) : Cormac McCarthy

Je n’attendais rien de ce livre, je l’ai un peu acheté « par défaut » pour profiter d’une offre « Achetez 3 livres payez en 2 » de la librairie Waterstone’s de Jersey et parce que je me souvenais en avoir lu du bien sur internet…

J’ai d’abord été désarçonnée par le style froid, sec, brut, presque distant et puis l’histoire ne semblait aller nulle part… J’ai même failli abandonner…

Puis je me suis laissée prendre par le style qui devient poétique et rythmé et j’ai accepté que l’histoire n’était pas faite d’événements mais d’une atmosphère et de non-dits… C’est un livre dans lequel il faut  se plonger et non pas picorer une page après l’autre. Une fois qu’on est porté par le style et l’atmosphère, on ne peut plus le lâcher!

L’histoire justement …

Un homme et un petit garçon marchent en poussant un chariot de fortune dans le froid, dans un paysage sinistre de forêts brûlées, de terres en cendre, de villages abandonnés, de cadavres laissés sur place, d’hommes devenus sauvages… Un paysage de fin du monde.

On ne sait pas ce qui s’est passé, on devine des choses par des allusions fugaces, on imagine un passé, on perçoit des horreurs… Tous les deux, le père et le fils, solidaires, suivent la route en espérant rejoindre la côte…Pouquoi? Parce qu’ils ont toujours l’espoir…

C’est un voyage de peur et d’horreur, d’incertitudes. Un voyage rude de survie et d’espoirs et d’amour.

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé très fort et émouvant, très riche.

Je suis vraiment contente d’avoir dépassé ma première impression.


Commentaires laissés à l’époque sur Canalblog :
C’est le roman le plus fort que j’ai lu cette année… il vous prend et ne vous lâche plus !
Posté par kathel, mardi 18 août 2009
il est dans ma pal depuis un moment…le thème est plutôt noir
Posté par saraswati, mardi 18 août 2009
Nous avons eu exactement le même parcours !
Posté par Leiloona, mardi 18 août 2009 |
Lu aussi cet été. Il m’a retournée ce livre, je me suis littéralement sentie agressée par cet univers de désespoir et toute cette violence crue.
Posté par emmyne, mardi 18 août 2009
désespoir et noirceur certes mais surtout, un magnifique exemple d’amour paternel!
Posté par valérie, mardi 18 août 2009
@Kathel : une fois que je suis bien rentrée dedans, effectivement, je continuais à penser aux personnages après la lecture.
 
@saraswati : Il faut que tu te laisses tenter, c’est noir mais c’est très bien écrit.
 
@Leiloona : L’essentiel c’est qu’au final on ait aimé
 
@Emmyne : C’est vrai que c’est dur, mais j’y ai aussi vu de l’espoir…
 
@Valérie : oui, je suis tout à fait d’accord avec toi!
Posté par enna, mardi 18 août 2009
Un livre que je ne veux toujours pas lire .. beaucoup trop noir pour moi.
Posté par Aifelle, mardi 18 août 2009
😀
Contente que tu l’aies finalement apprécié ! L’un de mes grands chocs et coups de coeur littéraires jusqu’à présent.
Posté par bookomaton, mardi 18 août 2009
Alors je t’envie, parce que je n’ai pas perçu une once d’espoir. Quant à cet amour paternel, oui, mais quels extrêmes. Franchement, ce qui m’a fait craquer, c’est la scène où l’homme explique à son propre fils comment placer correctement le pistolet dans sa bouche pour se suicider !
Posté par emmyne, mardi 18 août 2009
Alors ça, c’est une drôle de de coïncidence, c’est la première fois que je viens sur ce blog, et je tombe sur cette critique du dernier roman que je viens de lire pendant les vacances. Moi aussi j’ai bien aimé, même si je n’étais pas vraiment dans le bon contexte pour apprécier ce genre de bouquin. Pour moi dans ce bouquin il manque juste un peu de contexte sur les causes de l’état de la planète. Une petite mise en garde qui pourrait nous inciter à changer certains comportement avant qu’il ne soit trop tard.
Posté par tnerual lit, mardi 18 août 2009
J’ai été éberlué par ce livre. Comme pour Kathel, le roman le plus fort que j’ai pu lire cette année…
Posté par LVE, mardi 18 août 2009
Trop noir pour moi pour l’instant.
Posté par Flo, mardi 18 août 2009
C’est un des plus beaux romans que j’ai lus l’an passé, magnifique !
Posté par SBM, mardi 18 août 2009
@Aifelle : je te comprends, si tu appréhendes de le lire peut-être feras-tu un blocage…et pourtant…c’est un beau livre…
 
@Bookomaton : On en avait parlé…je suis contente de ne pas être passée à côté!
 
@Emmyne : C’est vrai, c’est très dur, d’autant que le père se demande lui même parfois à quoi bon continuer, et finalement, c’est cette petite once d’espoir qui le fait tenir…Mais je suis d’accord, c’est noir…
 
@tnerual lit : Bienvenue ici! C’est marrant effectivement comme coincidence! Je suis assez d’accord avec toi, mais le côté intemporel et indéfini permet aussi de se dire que ça pourrait se passer dans longtemps ou dans très peu de temps…Une mise en garde…ça c’est sûr!
 
@LVE : Bienvenue ici! Un livre fort, sur le thème et dans le style.
 
@Flo : L’avantage c’est que je n’avais pas d’à priori sur le roman alors je ne m’attendais pas à quelque chose de noir…
 
@SBM : Bienvenue ici! J’ai aussi trouvé que c’était un très beau roman, les avis sont partagés sur le contenu mais le style est très intéressant!
Posté par enna, mardi 18 août 2009
je ne partage pas ton avis, je me suis ennuyée, je n’ai trouvé rien de beau dans cette histoire. je sais on va encore me dire que je suis trop jeune pour apprécier!!
Posté par esmeraldae, mercredi 19 août 2009
Vi vi, on en avait parlé, mais c’est chouette maintenant de lire ton commentaire Tu as vu la bande-annonce du film avec Viggo ? Elle me laisse dubitative…
Posté par bookomaton, mercredi 19 août 2009
@Esmeraldae : je ne crois pas que ce soit une question d’âge mais une question de moment ou de goût! je peux comprendre que te sois ennuyée, ça a failli être le cas pour moi au début et puis il y a eu un « retournement de situation », j’ai accroché et aimé…Mais si on devait tous aimer les mêmes livres…
 
@Bookomaton : j’avais oublié qu’il y avait un film tiré du livre, je ne suis pas encore allée voir la BA, mais je suis très dubitative aussi…(au-dela de Viggo)…est-ce qu’un film va réussir à rendre tous les nons-dits du livre??
Posté par enna, vendredi 21 août 2009
C’est drôle, je viens juste de poster mon billet sur ce livre que je viens de terminer.Moi aussi j’ai beaucoup aimé.
Posté par lilymousine, mardi 25 août 2009
@lilymousine : C’est le genre de roman que l’on aime ou qu’on aime pas du tout, j’ai même failli paser à côté mais l’émotion qui traverse le livre a été plus forte!
Posté par enna, mercredi 26 août 2009
c’est tout simplement un des meilleurs livres que j’ai lus récemment
Posté par amanda, mercredi 26 août 2009
@amanda : J’ai eu du mal à me plonger dans le livre suivant car j’ai été assez imprégnée par ce livre très fort!
Posté par enna, mercredi 26 août 2009

15 commentaires sur « La route (The road) : Cormac McCarthy »

  1. @Kathel : une fois que je suis bien rentrée dedans, effectivement, je continuais à penser aux personnages après la lecture.
    @saraswati : Il faut que tu te laisses tenter, c’est noir mais c’est très bien écrit.
    @Leiloona : L’essentiel c’est qu’au final on ait aimé @Emmyne : C’est vrai que c’est dur, mais j’y ai aussi vu de l’espoir…
    @Valérie : oui, je suis tout à fait d’accord avec toi!

    J'aime

  2. Alors ça, c’est une drôle de de coïncidence, c’est la première fois que je viens sur ce blog, et je tombe sur cette critique du dernier roman que je viens de lire pendant les vacances. Moi aussi j’ai bien aimé, même si je n’étais pas vraiment dans le bon contexte pour apprécier ce genre de bouquin. Pour moi dans ce bouquin il manque juste un peu de contexte sur les causes de l’état de la planète. Une petite mise en garde qui pourrait nous inciter à changer certains comportement avant qu’il ne soit trop tard.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :