1er septembre…

Aujourd’hui, c’est le 1er septembre

C’est l’anniversaire de ma mère je viens de vous le dire

C’est aussi le jour de la « pré-rentrée », ce fameux jour où les profs se retrouvent entre collègues et découvrent à quelle sauce ils vont être mangés (On nous distribue les emplois du temps et les listes d’élèves…)

C’est aussi aujourd’hui le premier jour de mon congé maternité (Non, non, je n’ai pas « calculé » pour que les dates tombent ainsi, je vous promets que c’est le plus grand des hasards!)

Je vais quand même aller au collège aujourd’hui

Je ne suis pas maso mais je voudrais connaître à l’avance mon emploi du temps et mes élèves, rencontrer mon ou ma remplaçante, mettre en place le club lecture et puis voir mes collègues car j’ai la chance de travailler avec quelques amis!

La différence avec tous les autres « 1er septembre » de ma carrière de prof…c’est qu’en rentrant ce soir je ne vais pas passer des heures à préparer ma première journée… la « vraie » rentrée

C’est bien, je sais… Mais croyez le ou non, je suis presque triste de ne pas la faire cette rentrée, de ne pas retrouver mes élèves et rencontrer les nouveaux (Comme dit L’Homme-Qui-Est-Prof-Aussi : « Toi tu vas au boulot la fleur au fusil! »)

Mais rassurez-vous pour ma santé mentale : je pense que ce petit pincement au coeur me passera très vite 😉

Bonne pré-rentrée à tous les profs 😉

Happy Birthday Mummy!

Aujourd’hui my « mummy » a ?? ans …

Disons que depuis aujourd’hui, elle n’a plus le double de mon âge(Ceux qui suivent le blog connaissent mon âge, ceux qui savent compter connaissent donc l’âge de ma maman!)

Elle est mon inspiration pour sa cuisine toujours inventive et bonne, pour son dynamisme peu importe les années qui passent et je pense qu’elle m’a transmis la « maladie de la lecture »!

Pour la petite histoire, mon père a rencontré ma mère à Jersey par le biais de la voile (Il venait de Normandie sur son voilier, elle était elle aussi passionnée de bateau…Chabada ba da…) Comment aurait-il pu résister à une navigatrice comme ça :

Depuis que je suis presque maman, elle redevient un peu mère poule, elle fait attention à moi et voudrait que je fasse encore plus attention à « son » Petit Bonhomme!

Elle a presque menacé Bulise de représailles terribles s’il m’arrivait quoi que ce soit lors de nos vacances à Guernsey… Alors pour la blague, voici des photos qu’on a prises exprès pour lui faire croire qu’on avait fait plein de trucs dangereux 😉

Happy Birthday Mummy, I’ll be thinking of you today!

Je suis un peu tarte…Tarte « Normande » à l’andouille et au camembert

 

Ingrédients : une pâte à tarte feuilletée (du commerce…Je suis paresseuse!) / 1 andouille de Vire (j’ai dit « Tarte normande« ) / 1 camembert / crème fraîche / 3 oeufs / 1 cuillère à café de noix de muscade

> Préchauffer le four th 6-7

> Étaler la pâte à tarte et piquer avec une fourchette.

> Enlever la peau de l’andouille, couper en tranches assez fines (ou des tranches découpées par le charcutier c’est encore plus simple 😉 et couper les en deux.

> Répartir les tranches sur le fond de tarte.

> Enlever la peau du camembert et couper en petits morceaux.

> Répartir les morceaux de fromage sur l’andouille.

> Dans un bol mélanger la crème (personnellement je mets, au pif, environ une cuillère à soupe de crème par personne, donc en général 6), avec les oeufs, sel, poivre et noix de muscade.

> Répartir la préparation sur la tarte et mettre au four 30 mn.

Je me suis inspirée d’une recette de tarte au reblochon de ce livre en l’adaptant à ma région!

Ma copine Yza propose aussi une tarte normande sur son blog, vous pouvez faire les deux et comparer!

Bon comme là bas, dis!

Tajine de poulet aux carottes et aux abricots secs

Ingrédients (pour 6 personnes) : 6 morceaux de poulet / 1 ou 2 gousses d’ail / 3 oignons / 1 kg de carottes / 300gr d’abricots secs / huile d’olive / 1 ou 2 cuillères à café de cannelle en poudre / 2 ou 3 cuillères à café de cumin en poudre / 1  ou 2 cuillères à café de graines de cumin / 1 ou 2 cuillères à café de gingembre en poudre / 1 ou 2 cuillères à café de coriandre en poudre (je sais que je ne suis pas très précise sur les proportions d’épices, mais c’est parce que je fais au pif (vraiment « au pif »…je juge au parfum si ça me convient ou non!) / 1 bouquet de coriandre.

> Couper le poulet en morceaux.

> Couper les oignons en lamelles.

> Éplucher et écraser l’ail.

> Pelucher les carottes et les couper en rondelles.

> Dans une cocotte, faire revenir les oignons et l’ail dans une bonne quantité d’huile d’olive.

> Ajouter les morceaux de poulet et faire dorer sur toutes les faces.

> Saupoudrer les épices sur le poulet selon vos goûts en remuant bien entre chaque épices. Saler et poivrer.

> Ajouter les rondelles de carottes et la moitié du bouquet de coriandre hachée.

> Ajouter 10cl d’eau.

> Remuer et couvrir. Laisser mijoter à feu doux 1h15.

> Au bout de ce temps, ajouter les abricot secs, remuer et laisser mijoter encore 15 mn.

> Servir dans un plat (ou un tajine pour faire « comme là bas ») en saupoudrant de coriandre hachée fraîche.

Personnellement, j’ai un couscousier et pendant le dernier 1/4 d’heure de cuisson, j’en profite pour faire cuire ma semoule à la vapeur du plat (graines de semoule mouillées avec des petits morceaux de beurre répartis).

La plupart du temps, pour me faciliter la vie quand j’ai des amis à dîner, je prépare la première partie du plat  la veille et je réchauffe pendant 20 mn après avoir ajouté les abricots secs et la semoule .

Cette recette est très librement inspirée de ce livre car j’ai mélangé plusieurs recettes (avec mon « pif » en plus!)

2 jours à Guernsey et Herm

Avec ma copine Bulise nous nous sommes offert deux jours de vacances entre filles… Pas besoin d’aller très loin pour être totalement dépaysé : nous sommes allées dans les Iles Anglo-normandes : à Guernesey avec une excursion d’une demie-journée à Herm qui se trouve juste en face…

Herm est une petite île paradisiaque, à 20 minutes de bateau de Guernsey, sans voiture, avec des plages superbes, très rocailleuse d’un côté de l’île et au sable blanc et l’eau transparente de l’autre. Je vous mentirais en vous disant que l’eau était chaude (elle étais en fait glaciale!!) mais c’était un bonheur de se baigner dans une eau aussi limpide et en plus il faisait un temps magnifique!

Départ pour Herm pour pique-niquer et passer l’après-midi (on a même réussi à faire du shopping avant de prendre le bateau!!)

Vue sur Guernsey depuis Herm

Vue sur Jethou, une petite île Anglo-normande, privée, celle-ci.

Vue sur Guernsey depuis Herm

Shell Beach à Herm

Shell Beach, Herm

L’eau transparente (mais froide) de Shell Beach à Herm

Vue sur le petit port de Herm

Le lendemain, nous avons fait le tour de Guernsey en bus. Nous avons fait plusieurs arrêts et marché le long de la côte jusqu’à l’arrêt suivant, pour profiter du paysage, même si le matin, le temps était plus maussade. Mais le ciel gris et le vent sur la mer n’enlevait rien au charme de l’île. Guernsey est une île plus authentique que Jersey, à mon avis. Les côtes découpées, les plages sont plus proches des petites maisons blanches ou en granit avec leurs fenêtres en « chien assis » très typiques. C’est vraiment une île charmante!

Bulise encore en train de prendre des photos pour son blog!

Vue sur Herm, Jethou et au loin Serk

L’après midi, nous sommes revenues à Saint Peter Port, le port qui est au centre de la ville, il s’est remis à faire très beau.

Nous voulions visiter Hauteville House, la maison de Victor Hugo (que j’ai du visiter plus de 10 fois dans ma vie, une maison très originale pour un homme assez excentrique!) mais nous aurions pas eu le temps avant de prendre notre bateau de retour. Nous avons juste profité des jardins :

Vue sur Castle Cornet (à l’entrée de Saint Peter Port) depuis les jardins de Hauteville House

Avec toute cette marche (sans compter que notre hôtel se trouvait en haut d’une côte et que les côtes ce n’est pas mon fort depuis que je suis enceinte), on avait bien mérité tous les « bons » petits plats typiquement british qu’on s’est offert… Je vous épargne les photos de « Bacon Sandwich », « Jacket Potato », « Full English Breakfast » et autres « Scones »… Mais vous ne passerez pas à côté du fameux « Fish and Chips » avec ses « Mushy Peas » et son « Pickled Egg »!

Ma Best Friend Bulise

La semaine dernière, ma meilleure amie, ma « vieille » copine Bulise (ben quoi, elle est un peu plus âgée que moi …et en plus elle a tendance à se rajouter un an sans faire exprès!) est venue passer quelques jours à la maison.

C’est rare car elle habite Lyon, on se voit 3 fois par an dans le meilleur des cas mais on reste en contact : mail, texto, blogs…et TÉLÉPHONE

Aaahh…le téléphone, Bulise et moi c’est toute une histoire… Un coup de fil avec Bulise, ça s’organise : on s’envoie un texto ou un mail pour savoir quel soir on sera libre toutes les deux, puis je préviens L’Homme : « Ce soir, j’appelle Bulise » (sous-texte = je ne serai pas du tout dispo après le dîner, trouve un programme télé qui t’intéresse!) et c’est parti pour 2 heures de conversation téléphonique

Enfin, 2 heures… pour commencer… car je peux vous apprendre que l’opérateur « free » coupe automatiquement la ligne au bout de deux heures… alors, on se rappelle pour se dire aurevoir… et là c’est souvent reparti pour 1/4 d’heure! (en général à ce stade on a envie de faire pipi et mal à l’oreille!)

On parle de tout et de rien et puis aussi de choses super  importantes et essentielles… On est aussi en général devant l’ordi parce qu’on se transmet des photos ou des adresses de sites super à ne pas rater…

Mes parents, qui nous connaissent bien, depuis le temps (20 ans qu’on a des tonnes de choses à se raconter!) plaignent L’Homme quand ils savent qu’on va se retrouver tous les trois car Bulise et moi on pourrait participer à  des compét’ de bavardage!!

A vrai dire, on a même déjà étudié le catalogue de La Redoute chacune sur son canapé et on s’est même pris un apéro bien arrosé chacune de son côté à 900km de distance (« Je prendrais bien un apéro… », « Moi aussi… », « Attends, je me fais un mojito, tu te fais ta margaritha et on se rappelle »…)

J’étais donc très heureuse de la voir « pour de vrai ». On a bien entendu parlé, raconté des conneries, utilisé des mots que nous seules utilisons (vous savez ce que c’est vous « un poney rouge », quelque chose de « boni boni », un « apeau »…), on a fait du shopping (Aaah…Nozinoz!), passé des soirées avec d’autres amis, bien mangé, on s’est baignée, on a rigolé, traîné en pyjama au petit déj, pris des photos, on s’est offert des cadeaux et passé deux jours à Guersney entre filles! (Article à venir!)

Bref, c’était très bien et j’ai déjà hâte de la revoir!

Bulise pleine action de photographe pour son blog, à Herm…

Mais que prend-elle en photo? Mystère!