Le jaune moutarde me monte au nez…

Saraswati m’a taguée et comme je suis toute contente qu’elle se remette au blog, et qu’entre deux coups de pinceau j’ai le temps, j’obtempère!

Il s’agit de prendre 7 (ou 8 ou 9) photos d’objets jaunes qui nous entourent, les poster sur son blog en mosaïque (bon, ben là, il ne va pas falloir m’en demander trop, je vais déjà les mettre sur le blog, ça sera déjà pas mal…) et taguer 7 autres blogueurs…(mais ça c’est pas garanti car Saraswati en a déjà cité deux que je tague d’habitude!!)

Le jaune n’est pas ma couleur préférée mais je m’aperçois que j’en suis malgré tout entourée (et même ma cuisine est peinte en jaune!)

JAUNE comme …

Mon « coussin de grossesse » pour mieux dormir avec mon gros ventre qui deviendra un coussin pour le bébé…

Une peinture sur soie rapportée de Bali par le Voyageur pour mon anniversaire, il y a trois ans. (je n’avais pas pu l’accompagner car je n’avais pas de passeport! Grrrrr!)

Un tajine rapporté, dans un sac à dos, lors de notre premier voyage au Maroc en février 2007.

Une orchidée qui se plait chez nous, elle en est à sa deuxième fleuraison (mais c’est aussi parce que c’est L’Homme-Qui-Murmure-Aux-Oreilles-Des-Plantes-Vertes qui s’en occupe et pas Enna-Celle-Qui-Tue-Toutet-Verdure!!)

Une petite coupelle rapportée lors de notre deuxième (ou troisième?) voyage au Maroc.

Des petits pics agrémentés de coquillages ramassés par ma mère sur les plages de sable blanc des Glénans en Bretagne, à moins que ce soit sur Shell Beach à Herm (Ile Anglo-Normande)…Ma copine Bulise et moi nous appelons les petits bigorneaux jaunes  des « Gaston ».

Un plaid rapporté de Essaouira (eh oui…au Maroc!!)

EDIT du 21 avril 2010 : depuis que je joue au jeu des couleurs j’ai mis des bijoux alors j’ajoute la photo pour le jaune !

Des colliers et bagues jaunes (je n’en ai pas beaucoup de cette couleur!)

Alors, qui va jouer au jeu des photos et des couleurs?

Je propose à Bulise la Fantômette (pour une fois tu peux jouer, c’est un tag en photos!), à Valérie, à Clochette,  à Amanda Meyre (elle a fait un reportage sur New York sur ce thème si je ne me trompe pas), les trois drôles de dames de De Quoi J’M’Emmêle (même si elles ne font jamais mes tag 😦

Et mais ça fait 7, ça!!

J’aime beaucoup l’idée et je me demande si je ne vais pas la décliner sur le blog plus tard!

« Là-haut » de Pete Docter et Bob Peterson (Studios Pixar)

Je suis allée voir « Là-Haut » et j’ai vraiment passé un très bon moment de cinéma. C’est un film d’animation des studios Pixar, comme d’habitude très réussi sur le plan technique mais c’est surtout un vrai film.

Au bout des 10 premières minutes, j’ai pleuré, puis j’ai ri -parfois même éclaté de rire franchement (et L’Homme-Qui-Est-Souvent-Critique-Au-Cinéma aussi!) et j’ai aussi très souvent souri à des détails percutants.

Ce dessin animé commence avec un personnage de vieil homme qui doit faire face à son deuil, un vieil homme acariâtre qui malgré lui se lie d’amitié avec un petit garçon plein d’innocence et d’enthousiasme. Ils partent tous les deux à l’aventure, découvrent des paysages sauvages, rencontrent un oiseau étrange et des chiens qui parlent…C’est vraiment loufoque et très drôle!

Je n’ai pas eu la chance de voir ce film en 3D (et oui, j’habite une petite ville) mais les paysages sont très bien rendus et cela ne nous a pas pour autant gâché le plaisir mais j’imagine que ça doit être spectaculaire en 3D!

Cliquez ici pour voir la bande annonce sur AlloCiné. Elle nous a donné envie de voir le film et nous avons pu nous rendre compte qu’elle ne dévoile pas toute l’histoire, il y a beaucoup de choses à découvrir! Laissez vous tentez…avec ou sans enfants!

Purple Hibiscus (L’hibiscus pourpre) : Chimamanda Ngozi Adichie

C’est l’histoire d’une famille au Nigéria, racontée du point de vue de Kambili, une adolescente de 15 ans. C’est une famille très aisée et dont la vie est réglée de façon très stricte par le père, un homme très religieux qui ne supporte aucune incartade ou manque de respect, personnel ou religieux.

C’est un homme complexe, entre le tyran violent et sectaire et le bienfaiteur généreux qui veut le meilleur pour sa famille.

L’autre partie de la famille est celle qu’ils voient moins souvent : la soeur du père et les cousins et cousines. Ils apprennent à se connaître et cette rencontre permet à Kambili et son frère Jaja de s’épanouir dans un autre environnement. En effet, malgré les difficultés économiques et politiques, c’est une famille qui communique, chante et rit. Grâce à eux, Kambili et Jaja arrivent à s’exprimer et prendre confiance en eux.

Ce n’est pas pour autant un roman manichéen car des sentiments contradictoires sont exprimés. Kambili est une adolescente qui se découvre et si elle est écrasée par son père elle a pourtant pour lui une admiration sans bornes. Jaja, qui souhaite plus de liberté s’en veut de ne pas avoir plus protégé sa mère et la famille de la tante qui voulait tant aider son pays finit par le quitter.

C’est un roman d’apprentissage très fort et émouvant qui dévoile des personnages riches et qui fait découvrir un pays, le Nigéria, avec ses défauts et ses qualités. J’ai voyagé dans la langue et les traditions.

J’ai aussi lu « L’autre moitié du soleil » de Chimamanda Ngozi Adichie que j’avais beaucoup aimé.

« New moon » (« Tentation ») de Stephenie Meyer

J’avais vraiment bien accroché au premier tome de la série adolescente sur les vampires : « Twilight ». Mais je dois avouer que j’ai eu beaucoup plus de mal avec cet épisode.

Pendant les 200 premières pages, le roman est centré sur les états d’âmes et la déprime latente de Bella, abandonnée par Edward. Mais j’ai trouvé que cela relevait trop de la bluette adolescente (un petit côté « Harlequin pour 13-16 ans »)

Elle se lie d’amitié avec Jacob Black, un garçon de la réserve indienne, qui devient son meilleur ami mais qui lui est amoureux d’elle… Elle commence à aller mieux… Enfin, il y a de l’action… Des phénomènes paranormaux et étranges se produisent… Et oui, la ville de Forks abritait déjà des vampires…mais pas seulement!

D’un seul coup, tout s’accélère mais c’est assez décousu, Bella passe (zappe??) d’un épisode de sa vie à un autre sans transition et sans se poser trop de questions.

Bref, j’ai trouvé ce roman beaucoup moins bien tant au niveau du style que de l’intrigue que j’ai trouvés bâclés et mièvres. Cela dit, j’avoue l’avoir lu jusqu’au boutpour voir

Je ne sais pas trop si je lirai les 2 autres tomes mais ma copine Mrs B, qui m’a prêté ces livres (Merci!!) m’a confirmé que si elle avait trouvé le 2ème tome très moyen, le troisième était aussi bien que le 1er (mais que le dernier était « tiré par les cheveux« )

Séverine

Roulement de tambour… ou plutôt de piano-guitare-voix

Je vous présente aujourd’hui Séverine et son MySpace (Cliquez : c’est un ordre 😉

Séverine, en plus d’être une très bonne copine à moi, écrit, compose et chante des chansons que je trouve vraiment bien (Vous pouvez écouter des extraits sur son MySpace)

Alors, vous allez peut-être vous dire : « Oui, c’est ta copine…C’est normal que tu nous dises que c’est bien… » Mais en fait, non… Si je n’avais pas aimé ce qu’elle faisait, je lui aurais dit un truc du genre « C’était très bien » et je n’en aurais pas parlé sur le blog!

Mais là, je l’ai déjà vue en concert et j’ai adoré… Je suis passée de l’émotion (larmes aux yeux) au sourire et même au rire… Et je compte retourner la voir avec des copains

J’ai acheté son CD (oui, oui, elle a un CD à vendre et si ça vous intéresse, je ne suis pas son impresario mais je peux transmettre l’info!) et je l’écoute même de mon plein grès et je l’ai même offert à une amie (une amie que j’aime bien, en plus!)

Bref, je vous conseille de l’écouter et si vous habitez dans la Manche (ou si vous passez dans le coin au moment où elle est en concert) n’hésitez pas à aller la voir 😉

Un petit rappel pour la route : vous cliquez ici pour visiter son MySpace (C’est ça qu’on appelle le « battage médiatique »!!)

Salade salée… salée, salée…*

*sur l’air de « salade de fruit, jolie, jolie »…

Salade « Toute Verte » aux courgettes râpées

Bon, c’est une invention, qui change un peu à chaque fois au grès des ingrédients, mais la base est la même et j’aime beaucoup cette salade composée très fraîche et estivale. Alors, je sais que je vous la mets en ligne à la fin des vacances, mais l’été n’est pas encore fini pour autant, non?

INGRÉDIENTS (pour un grand saladier) : 2 courgettes moyennes, un avocat (ou 2 selon les goûts), un  sachet de roquette (ou de « jeunes pousses »), féta (soit « nature » à couper en cube, soit déjà préparée « à l’huile » mais bien égouttée), pesto vert, vinaigre, jus de citron… (ça c’est la base) et pour la variation de la photo : 200g de « céréales gourmandes (de Tipiak) » ou de la semoule, on peut aussi ajouter des olives noires…

> Mettre les céréales gourmandes (ou la semoule) dans un plat, couvrir avec de l’eau et mettre 2 mn au micro-ondes (je ne suis pas sure que ce soit la méthode officielle mais moi je fais toujours comme ça 😉 , Laisser refroidir.

> Faire une « vinaigrette » en mélangeant deux cuillères à soupe de pesto avec une cuillère à soupe de vinaigre (vous pouvez ajouter un filet d’huile d’olive pour délayer un peu).

> Laver les courgettes et les râper au robot (oui, oui, exactement comme des carottes!) en gardant la peau, c’est plus joli. Bien mélanger les courgettes râpées avec la sauce au pesto, saler et poivrer.

> Couper les avocats en cubes et mélanger aux courgettes.

> Ajouter le jus de citron et mélanger.

> Ajouter les dés de féta.

> Quand la semoule est froide, y intégrer autant de pesto que vous le souhaitez (elle devient verte).

> Mélanger doucement sans écraser les autres ingrédients.

> Réserver au frais mais pas trop longtemps avant de servir car les courgettes se ramollissent un peu trop sinon.

> Juste avant de servir, mélanger la roquette ou les « jeunes pousses ».

Salade salée… salée, salée…*

*sur l’air de « salade de fruit, jolie, jolie »…

Salade de tomates et pois chiches au cumin

Ça fait des années que je fais cette recette, je ne sais même plus où j’ai trouvé la recette, mais je l’aime beaucoup, et depuis que je connais le Maroc et sa cuisine, je dois dire qu’elle me fait un peu voyager là-bas!

INGRÉDIENTS (pour un grand saladier) : une grande boite de conserve de pois chiches (800g), volume équivalent de tomates coupées en dés (moi j’ai utilisé 2 barquettes et demies de tomates cerises coupées en quatre), 2 ou 3 échalotes, cumin en poudre, huile d’olive, vinaigre et moutarde, coriandre.

> Faire une vinaigrette.

> Émincer l’échalote et mélanger dans la vinaigrette.

> Ajouter les tomates coupées, mélanger.

> Égoutter et rincer les pois chiches, les ajouter à l’ensemble, salez et poivrer et mélanger.

> Saupoudrer au moins 3 cuillères à soupe de cumin en poudre, en mélangeant bien entre chaque cuillère.

> Réserver au frais.

> Saupoudrer de coriandre hachée avant de servir.