Je suis une maman… Suis-je une mère indigne?

Suis-je une mère indigne parce qu’il m’arrive de profiter de l’allaitement pour regarder la télévision, aller sur internet, téléphoner et surtout lire (d’ailleurs je ne lis plus que dans ces moments-là!) et que quand ma main droite est libre, il m’arrive même d’écrire des brouillons de billets pour le blog ?

Suis-je une mère indigne quand la nuit, après deux tétées à une demie-heure d’intervalle entre la fin de la première et le début de la suivante, je craque un peu et j’ai envie d’abandonner Bastien au premier venu? (et heureusement, jusqu’à présent en cas de crises le premier venu a toujours été le papa!! 😉

Suis-je une mère indigne quand je me demande avec un léger désespoir quand je vais avoir du temps pour moi, pour aller chez le coiffeur, faire les magasins pour les cadeaux de Noël (ma famille peut déjà se préparer à être privée de cadeaux cette année…) ou faire du shopping de vêtements car si je ne rentre pas encore dans mes vêtements d' »avant-Bastien », les vêtements de grossesse commencent à être grands (et en plus ce sont des vêtements d’été!)?

En fait, je crois que je connais la réponse… Je ne suis pas vraiment une mère indigne car je lui fais beaucoup de bisous et de câlins (même si actuellement il s’en fiche un peu du moment que je lui tends le sein au bon moment!), je lui parle beaucoup (et je pense qu’il n’a pas de problème à reconnaître ma voix!) et je le berce tendrement quand il est énervé jusqu’à ce qu’il s’endorme sur mon ventre! (Mais je suis peut-être une mère indigne quand je m’endors avec lui!!)

[Billet indignement  écrit pendant une tétée!]

18 commentaires sur « Je suis une maman… Suis-je une mère indigne? »

  1. Hi, Hi !! Ton billet m’a fait faire un bon en arrière de 3 ans. Moi aussi, j’ai eu la sensation de ne plus « m’appartenir » pendant quelques mois. Et puis, maintenant, je trouve que mes filles grandissent trop vite.

    J'aime

  2. Alors nous sommes toutes des mères indignes !!!! A part le blog (que je ne connaissais pas à l’époque et qui n’existait peut être pas d’ailleurs …..) je faisais tout comme toi !!! et pour le deuxième bébé tu verras qu’en plus tu donneras peut etre à manger au premier ou que tu surveilleras son repas en même temps ! mais tu n’en es pas encore là, alors profite ))

    J'aime

  3. la mode est au mère indigne, les deux derniers polars que j’ai lu un suédois (lackberg un tailleur de pierre, pas encore commenté)et un finlandais (letholeinen un coeur de cuivre) les personnages sont de jeunes mères aussi indigne que toi !
    une mode quoi !

    J'aime

  4. Oh, qu’est ce que j’ai ri !
    Non tu n’es pas une mère indigne et pour grand garçon, moi aussi, je faisais tout ça, (sauf pour le blog, à l’époque ça n’existait pas !!). je me souviens qu’effectivement j’avais eu l’impression d’être entre parenthèse le temps où je l’ai allaité et pourtant je ne l’ai fait que 3 mois. Pour bébé2, je l’ai allaité 7 mois et je ne me suis jamais sentie aussi libre !!!! Et oui, c’est le paradoxe !!!
    Alors profite de tous ses moments car crois-moi, ils passent vraiment trop vite !

    J'aime

  5. Ohhh vous êtes trop mignon sur ces photos! Et à mon avis tu fais bien de prendre quelques moments pour toi! Rien d’indigne là-dedans! C’est bon pour ta santé mentale! Le shopping aussi, oui oui! ;o)

    J'aime

  6. Arrête donc de te traiter de mère indigne: Bastien le fera bien assez dans 15 ans quand tu lui interdira sa virée en mob’, le bassira avec le rangement de sa chambre, le sortira du lit à 13h….

    J'aime

  7. Ne dis surtout pas que ton fils se fiche de tes câlins. Ce n’est pas parce que tu le bourris aussi que le reste n’a pas d’importance! Profite de ton fils qui grandira bien assez vite mais ne t’oublie pas.

    J'aime

  8. Nous sommes toutes des mères indignes. La culpabilité vient avec la maternité ! Cadeau ! Avec le temps, je me persuade d’une chose : mieux vaut la qualité que la quantité…

    J'aime

  9. Mon commentaire arrive peut-être un peu tard, mais je suis passée par là également au début… Dès que ma fille dormait, je dormais aussi, où s’il y avait une tétée, j’étais avec mon livre en main… J’ai ressentis ces choses-là aussi… Mais je trouve qu’à coté de ces petits choses, on partage énormément avec notre enfant… Et c’est surtout cela qu’il retient en nous faisant des petits sourires et de gros câlins N’oublie pas surtout pas de penser à toi, c’est très important ^^

    J'aime

  10. Je commente très tard car…je suis à nouveau mère indigne depuis 2 semaines! Et avec 2 enfants, ils sont encore plus appréciés ces moments de « calme » (tétée, sieste du bébé sur nous) où on peut se poser un peu…alors profite!!! Et bébé n’est jamais aussi bien que quand sa maman se sent elle même bien, donc en pensant à nous, on pense à lui!
    bon courage!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :