Je mourrai pas gibier : Alfred

Cette bande dessinée est une réécriture du roman (jeunesse) de Guillaume Guéraud.
 
Le thème est très fort, très noir.
 
Dans un village de ce que l’on pourrait appeler « la France profonde », la haine ordinaire et la bêtise quotidienne se côtoient avec comme devise : « Je suis né chasseur, je mourrai pas gibier ».
 
Un adolescent différent, plus doux, plus sensible, au bon coeur, ne supporte plus cette vie, cette famille, cet environnement et « pète les plombs », transformant le mariage de son frère en massacre au fusil de chasse.
 
Sans excuser ni justifier, cette histoire raconte comment quelqu’un peut-être poussé à bout par une ambiance haineuse.
 
Récit très fort, très bien rendu par un dessin brutal et subtil. Les couleurs par Henri Meunier servent aussi très bien les effets dramatiques de cette bande dessinée.

Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir des planches chez BDgest et une interview très intéressante de Alfred toujours chez BDgest.

J’ai aussi beaucoup aimé « Pourquoi j’ai tué Pierre » de Alfred et Olivier K