« My life as a fake » (« Ma vie d’imposteur ») de Peter Carey

En Malaisie, dans les années 70, une éditrice de poésie rencontre par hasard Chubb, un poète australien qui vit comme un paria parmi les locaux dans une grande pauvreté. Attirée par un magnifique poème qu’il lui a fait lire, elle écoute son histoire complètement folle.

Dans les années 40 en Australie, Chubb a inventé de toutes pièces un poète et lui a attribué des poèmes et créé une vie. Cette « plaisanterie » s’est retournée contre lui, car cela est allé tellement loin que son éditeur en est mort et surtout, un jour, un mystérieux homme se disant être ce fameux McCorkle inventé apparaît dans la vie de Chubb et le tourmente au point qu’il le poursuit jusqu’en Asie.

Je me suis arrêtée après avoir lu les 2 tiers du livre car je trouvais l’ensemble très confus et plein de longueurs. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et je trouvais que ça allait dans tous les sens… Par contre les ambiances, notamment la Malaise des bas fond, sont bien décrites… Mais ça n’a pas suffit, je prenais mon livre un peu à contre coeur, je m’ennuyais un peu…

  -9 / 59 (PAL = 50)

3 commentaires sur « « My life as a fake » (« Ma vie d’imposteur ») de Peter Carey »

  1. Dommage pour ce livre-là! De cet auteur j’avais aimé: »Haut vol: histoire d’amour » où il parle aussi de l’Australie et que j’avais plutôt bien aimé!

    J'aime

Répondre à mango Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :