« Invisible » de Paul Auster

Ce roman est composé de 4 parties. La première est racontée par Adam Walker, un étudiant de 20 qui, en 1967, rencontre Rudolf Born, un professeur français, un homme étrange qui va changer sa vie à plus d’un titre.

La deuxième partie nous ramène d’abord en 2007, où Jim Freeman, un ancien copain de fac de Adam, aujourd’hui auteur à succès, reçoit une lettre de ce dernier lui expliquant  que ce que nous venons de lire est le premier chapitre d’un livre autobiographique.

Le chapitre suivant du récit d’Adam change de sujet (grammatical) comme pour se distancier du tabou qu’il abordePlus tard, le récit nous emmène à Paris et renoue avec le thème du premier chapitre et le dernier chapitre n’est plus écrit par Adam mais est malgré tout lié à son histoire.

Je ne veux pas en dire plus (du coup je n’en dis sans doute pas assez) pour ne pas déflorer le sujet. Moi même je ne savais rien sur le roman avant de le lire (à part que ma copine Mrs B qui me l’a prêté m’a dit que le 2ème chapitre l’a mise très mal à l’aise…et je confirme!) Il est donc très difficile d’en parler…

Mais c’est aussi très difficile car il n’est pas évident de savoir ce qui est « vrai » et ce qui est « faux »…que ce soit dans l’histoire racontée par Adam Walker mais aussi quand il s’agit de savoir qui parle réellement Est-ce une autobiographie comme on le pense au début? Est-ce une autobiographie « arrangée », parsemée de mensonges et de vérités (et alors comment démêler les deux?) ou est-ce le fruit de l’imagination d’un auteur qui essaie de nous manipuler (et dans ce cas, qui est l’auteur??)

Ce que l’on sait en sortant de ce roman, c’est que l’on ne sait pas trop ce qu’il en est! C’est très bien écrit et c’est déroutant! Voici un roman auquel on continue de penser après l’avoir refermé et qui peut apporter de nombreuses interprétations!

 Merci Mrs B pour ce prêt!

 

-2 / 46 (PAL = 44)