« Tom petit Tom tout petit homme Tom » de Barbara Constantine

Voici l’histoire de Tom, un garçon de 11 ans qui vit avec sa mère Joss qui l’a eu quand elle avait 13 ans et avec qui il vit de façon précaire dans une caravane. Tom vole des légumes dans les jardins de ses voisins pour se nourrir. C’est comme ça qu’il fait la connaissance de Madeleine une vieille femme de 93 ans qu’il sauve un soir où elle avait fait un malaise. Entre aussi dans l’histoire Samy, une ancienne connaissance de Joss qu’elle a connu il y a un peu plus de 11 ans…

Comme j’avais beaucoup aimé « Allumer le chat » du même auteur et que j’avais lu du bien de celui-ci sur la blogosphère et que c’était un coup de coeur de la médiathèque je me suis laissée tentée mais je dois dire que j’ai été déçue.

J’ai trouvé ce roman un peu trop facile, un peu trop « sucré » et mièvre. Je dois dire que je n’y ai pas cru : le petit garçon de 11 ans qui s’intéresse au jardinage, la mère de 25 ans qui vit comme une gamine de 15 ans et qui se prive pour mettre de l’argent de côté pour une réduction mammaire, l’ancien copain qui débarque de prison, plutôt violent à la première rencontre qui se transforme en père idéal, la grand-mère qui sort de l’hôpital en douce et qui se porte comme un charme… Bref, trop « culcul la praline » à mon goût!

Et puis j’ai trouvé aussi l’écriture un peu légère, j’avais parfois l’impression de lire un roman jeunesse. Et puis la fin est vraiment téléphonée, tout tombe en place de façon un peu bâclée ou alors laisse une grande porte ouverte à une suite…

J’ai quand même apprécié l’humour, particulièrement le couple franco-anglais ravi de voir son jardin pillé par Tom car cela crée un peu d’animation dans leur vie. A noter qu’il y a aussi quelques allusions aux autres romans de Barbara Constantine comme des clins d’oeil.

Donc, ce n’est pas un mauvais livre mais pour moi c’est juste « mignon ». Peut-être un petit livre à lire entre deux plus gros!

-6 / 46 (PAL = 40)

Tamara Drewe : Posy Simmonds

Voici une BD d’un autre genre… Il s’agit presque plus d’un roman illustré de bandes dessinées puisque le texte prend une large place et que les dessins illustrent parfois les parties de textes, parfois apportent une continuité au récit.
 
Nous sommes à Stonefield, dans la campagne anglaise de carte postale. Beth, la cinquantaine, tient une sorte de gîte chic et rural, une « retraite » pour écrivains en mal de calme et d’inspiration. Elle subvient aussi à tous les besoins matériels de son mari Nicholas, auteur de polar reconnu et coureur de jupons.
 
On y croise aussi Glen, un universitaire américain qui depuis des années écrit son « chef d’oeuvre » et qui a trouvé un second foyer confortable dans le havre de paix de Beth.
 
Andy, le jardinier, est finalement le seul représentant des habitants de souche de ce village tellement calme que les jeunes s’y ennuient à mourir.
 
Cet équilibre (plus ou moins stable en ce qui concerne Beth et Nicholas) se trouve bouleversé quand arrive au village une belle jeune femme sexy. Tamara Drewe, jeune journaliste à Londres, vient vivre dans la maison héritée de sa mère. Elle s’est fait une réputation après s’être fait opérée du nez et avoir gagné une confiance en elle qu’elle ne semble pas savoir très bien gérer.
 
Andy, qui la connaissait « avant le nouveau nez » et l’appréciait déjà beaucoup. La nouvelle Tamara attire les hommes et semble se complaire dans le rôle de la bimbo sexy malgré elle tout en cherchant un peu plus de profondeur dans son travail et dans sa vie.
 
Derrière cette comédie de moeurs, on a aussi un portrait de l’Angleterre rurale avec les bobos qui vivent à mi-temps à la campagne dans une sorte de rêve idéalisé et les jeunes du village qui n’ont d’autres rêves que ce qu’ils voient dans les magazine à scandale. Deux mondes qui se télescopent.
 
BD très réussie (librement inspirée de « Loin de la foule déchaînée » de Thomas Hardy… Mais ne l’ayant pas lu, je ne pourrais pas dire quels sont les points communs).
 
Stephen Frears en a fait un film qui est sur les écrans actuellement et d’après la bande annonce, je trouve que le choix des acteurs correspond bien aux dessins!

Roaarrr Challenge

Un petit tour en Bourgogne

Passons sur le fait que ce soit mon anniversaire aujourd’hui (après tout 37 ans ce n’est pas un âge très important surtout que sincèrement je me sens plus jeune qu’à 27 alors ça ne veut pas dire grand chose les chiffres!) mais faisons plutôt une petite balade en Bourgogne!

C’étaient nos premières vacances à 3 et à l’hôtel et mis à part le fait que Bastien a très mal dormi les 5 premières nuits (sur 7!) et du coup moi aussi de peur qu’il ne réveille tout l’hôtel, tout s’est très bien passé et il était tellement mignon dans la journée qu’il est devenu la mascotte de l’hôtel!!

Alors c’est sûr qu’on est loin de nos voyages de 5 semaines en Turquie et Iran ou Asie du Sud Est mais malgré tout le fait de partir de chez nous nous a vraiment changé les idées et dépaysé, on a eu l’impression d’être parti 15 jours! J’en ai profité pour lire 3 livres dont je vous parlerai bientôt!

Nous avons donc passé une semaine à Autun qui est une très jolie ville.

La cathédrale

La cathédrale

Un petit visiteur endormi dans la cathédrale!

Les rues

Ruines romaines

Paysages aux alentours

Nous avons aussi été à Beaune.

Les hospices

Les rues

Quelques gargouilles

Et puis qui dit « Bourgogne » dit aussi « vin« !

Les vignes

Visite de cave

… et dégustation (je vous rassure, Bastien n’a fait que sentir les parfums du vin!!)