Tamara Drewe : Posy Simmonds

Voici une BD d’un autre genre… Il s’agit presque plus d’un roman illustré de bandes dessinées puisque le texte prend une large place et que les dessins illustrent parfois les parties de textes, parfois apportent une continuité au récit.
 
Nous sommes à Stonefield, dans la campagne anglaise de carte postale. Beth, la cinquantaine, tient une sorte de gîte chic et rural, une « retraite » pour écrivains en mal de calme et d’inspiration. Elle subvient aussi à tous les besoins matériels de son mari Nicholas, auteur de polar reconnu et coureur de jupons.
 
On y croise aussi Glen, un universitaire américain qui depuis des années écrit son « chef d’oeuvre » et qui a trouvé un second foyer confortable dans le havre de paix de Beth.
 
Andy, le jardinier, est finalement le seul représentant des habitants de souche de ce village tellement calme que les jeunes s’y ennuient à mourir.
 
Cet équilibre (plus ou moins stable en ce qui concerne Beth et Nicholas) se trouve bouleversé quand arrive au village une belle jeune femme sexy. Tamara Drewe, jeune journaliste à Londres, vient vivre dans la maison héritée de sa mère. Elle s’est fait une réputation après s’être fait opérée du nez et avoir gagné une confiance en elle qu’elle ne semble pas savoir très bien gérer.
 
Andy, qui la connaissait « avant le nouveau nez » et l’appréciait déjà beaucoup. La nouvelle Tamara attire les hommes et semble se complaire dans le rôle de la bimbo sexy malgré elle tout en cherchant un peu plus de profondeur dans son travail et dans sa vie.
 
Derrière cette comédie de moeurs, on a aussi un portrait de l’Angleterre rurale avec les bobos qui vivent à mi-temps à la campagne dans une sorte de rêve idéalisé et les jeunes du village qui n’ont d’autres rêves que ce qu’ils voient dans les magazine à scandale. Deux mondes qui se télescopent.
 
BD très réussie (librement inspirée de « Loin de la foule déchaînée » de Thomas Hardy… Mais ne l’ayant pas lu, je ne pourrais pas dire quels sont les points communs).
 
Stephen Frears en a fait un film qui est sur les écrans actuellement et d’après la bande annonce, je trouve que le choix des acteurs correspond bien aux dessins!

Roaarrr Challenge

5 commentaires sur « Tamara Drewe : Posy Simmonds »

  1. J’ai vu le film que j’ai trouvé très sympa. J’ai juste été déçu par l’humour pas si présent, contrairement à ce que la bande-annonce laissait supposer.

    J'aime

  2. J’ai adoré ce roman graphique et je te conseille d’ailleurs du même auteur « Gemma Bovery », et j’ai aussi aimé l’adaptation ciné, c’est vrai que les acteurs ressemblent bcp à la bd. Et j’adore ton petit dessin « emprunté à la bibli ». Bonne fin de vacances.

    J'aime

  3. @Clochette et Mathilde : j’ai vu que « Gemma Bovary » était à la médiathèque…je crois que je vais suivre vos conseils!!
    Posté par enna, lundi 16 août 2010

    J'aime

Répondre à enna Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :