King Kong théorie : Virginie Despentes

J’ai beaucoup aimé ce que j’ai lu (avant le blog) de Virginie Despentes : « Les jolies choses », « Bye bye Blondie » et « Teen Spirit ». J’étais curieuse de lire « King Kong théorie » qui est un essai ou un témoignage de l’auteur sur sa vision de ce que c’est d’être une femme et sur le féminisme.
 
Je suis très éloignée de Virginie Despentes en tant que femme. Je n’étais pas une ado punk et rebelle (je n’étais même pas rebelle tout court!), je ne me suis pas faite violer, je ne me suis jamais tournée vers la prostitution occasionnelle et ceci explique sans doute que je n’ai pas une vision aussi tranchée de la place des femmes par rapport aux hommes.
 
Dans ce livre, elle expose ses opinions -basées en grande partie sur son expérience personnelle- sur le féminisme (historique et actuel), sur le viol et la façon de « gérer » cet acte, sur la prostitution et la pornographie.
 
Je ne suis pas forcément d’accord sur tout ce qu’elle dit mais ses réflexions m’ont amenées à penser à des aspects de ces « thèmes » auxquels je n’avais pas pensé avant et j’ai trouvé que ce qu’elle avait à dire était très intéressant, m’obligeant à sortir du chemin de pensée traditionnel et « bien pensant ».
 
Elle donne aussi son opinion sur la vision de la féminité et de la maternité qui semble imposée par la société.
 
C’est un livre sur les femmes, pour les femmes et pour notre société.
 
P145 : « Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes, et pour les autres. Une révolution, bien en marche. Une vision du monde, un choix. Il ne s’agit pas d’opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l’air. »

6 commentaires sur « King Kong théorie : Virginie Despentes »

  1. Je ne l’ai pas lu, mais je l’ai entendue en parler à la télé et j’ai été surprise de la découvrir aussi intéressante. Je la pensais seulement provocatrice. Son dernier roman qui sort bientôt déménage bien aussi paraît-il.

    J'aime

  2. @Aifelle : je pense qu’elle a un regard très lucide et intéressant. Et puis j’aime bien son style, je pense que je lirai d’autres romans d’elle. Je te conseille « les jolies choses ».

    J'aime

    1. @Mathilde : c’est une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche, c’est sûr! Je n’ai pas lu « Baise moi » le livre (et le film) qui ont fait polémique à ses tous débuts, mais les 3 que j’ai lu m’ont beaucoup plu… A tenter
      Posté par enna, jeudi 26 août 2010

      J'aime

    1. @Valérie : En fait quand j’ai lu « Les jolies choses » il y a quelques années, je ne connaissais pas Virginie Despentes, le personnage qu’elle représente, je n’avais pas d’idée sur elle et j’ai beaucoup aimé alors quelques fois c’est vrai qu’on est parasité par une image…
      Posté par enna, jeudi 26 août 2010

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :