« Juliet, naked » de Nick Hornby

Annie vit depuis 15 ans avec Duncan, un fan inconditionnel (voir obsessionnel) de Tucker Crowe, un chanteur américain des années 80 qui a disparu de la circulation depuis 20 ans. Ils vivent dans une petite ville assez sinistre du bord de mer du nord de l’Angleterre. On les rencontre au moment où leur vie change…

Annie se rend compte qu’elle a sans doute perdu 15 ans de sa vie auprès d’un homme sans grand intérêt. Le hasard veut que cette prise de conscience coïncide avec le début d’une relation épistolaire avec Tucker Crowe

Ce roman est vraiment un bon Nick Hornby, plein d’humour, de réalisme grinçant et de tendresse. Les personnages sont en plein questionnement sur leurs vies, sur les relations amoureuses et familiales, sur le temps qui passe et le sens caché de la création (il est amusant d’opposer ce qu’un auteur à voulu dire et les interprétations qui en sont faite après!)

 Merci à ma copine Mrs B pour ce prêt!

– 1 / 43