« La mise à nu des époux Ransome » de Alan Bennett

Les époux Ransome reviennent un soir de l’opéra et ils découvrent que leur appartement cossu a été cambriolé …ou plutôt entièrement vidé : même la casserole avec le dîner, même les téléphones fixes avec leurs prises, même le papier toilette ont disparu… Ils se retrouvent dans un appartement nu.

M. Ransome essaie de reprendre une vie normale (sa vie d’avant) mais cette obligation de reprendre à zéro donne à Mme Ransome une autre perspective sur sa vie…Elle découvre des boutiques qu’elle ne connaissait pas, fait des achats qu’elle n’avait jamais fait avant, commence à apprécier cette nouvelle vie…

C’est assez loufoque mais je m’attendais en fait à encore plus déjanté et du coup je suis un peu restée sur ma faim car j’ai trouvé que l’auteur aurait pu aller plus loin… C’est malgré tout un bon moment de lecture que j’ai lu presque d’une traite.

Du même auteur j’ai lu et aimé « La Reine des lectrices ».

« Je suis un garçon » de Arnaud Cathrine

Arnaud Cathrine est un garçon de 12 ans mais il souffre beaucoup au collège du fait de son nom de famille « de fille ». On se moque de lui à cause de cela et il le vit très mal, il en veut même à son père à cause de ça.

Du coup, il veut prouver qu’il est bien un garçon même si au fond, il trouve que les garçons sont vraiment des idiots! Heureusement que Virginie, une fille de la classe, va tenter de l’aider!

Cette histoire raconte le mal-être que peuvent ressentir les jeunes au moment de l’adolescence quand ils sont un peu différents (ici, c’est le nom de famille, mais cela aurait pu être le physique ou les origines) et la difficulté de faire face aux moqueries.

Roman jeunesse assez orienté « garçon« , très actuel dans le style, les jeunes s’y retrouveront sans doute. Personnellement je n’ai pas trouvé les personnages assez fouillés et l’intrigue se déroule trop rapidement sur la fin.

Sélection « 6ème » du Festival du livre de jeunesse et de bande dessinée de Cherbourg-Octeville

« Plus vrai que nature » de François David

Alice rêve d’avoir un gros chien mais c’est impossible en appartement. Mais un jour, en se baladant sur internet, elle trouve un site qui lui permet d’adopter un Saint Bernard en images de synthèse « plus vrai que nature ». Au début, c’est amusant mais ça devient de plus en plus prenant, elle devient obsédée par son chien, ne pense plus qu’à lui, au point de se couper du monde.

Son père fait tout ce qu’il peut pour lui prouver que Marsouy n’existe pas vraiment

C’est un roman court sur les dangers du virtuel, sur la recherche d’affection par internet et des difficultés auxquels sont confrontés les familles quand un enfant se coupe de la vie réelle

Mais malheureusement, j’ai trouvé cela un peu rapide, pour ne pas dire « bâclé ». Tout va trop vite : que ce soit « l’addiction » ou la solution… Mais peut-être est-ce dû à des contraintes d’éditions plus qu’à l’auteur lui même

Sélection « 6ème » du Festival du livre de jeunesse et de bande dessinée de Cherbourg-Octeville 

Baby Bastien a 13 mois…

Baby Bastien a plus d’un an, je ne vais pas vous « embêter » avec toutes ses évolutions… même si je trouve qu’il change tous les jours…

Je vais juste vous parler des événements les plus marquants (Je ne compte pas la bronchite qui nous embête bien depuis une semaine… c’est peut-être sa première mais certainement pas sa dernière!)

Ce mois-ci, il a pris le train pour la première fois… Et ça s’est si bien passé que plusieurs passagers de notre compartiment nous ont félicité!

Voici mon petit voyageur-lecteur qui lit « Le train de Bastien » dans le train!

Il en profité pour visiter Paris et voir la tour Eiffel :

Ce petit touriste se prépare à devenir un futur voyageur puisqu’aux vacances de février nous allons au Maroc en famille (et à l’aventure)… Et qu’il a déjà son propre passeport! (Quand je pense que moi, je n’ai un passeport que depuis 2007!!)