« Mon vieux et moi » de Pierre Gagnon

Voici un tout petit roman très juste à l’écriture fluide et sobre.

Le narrateur est un jeune retraité qui décide d’adopter Léo, 99 ans, car ce dernier lui manquait quand, après la mort de sa tante, il n’allait plus à la maison de retraite où Léo vivait aussi.

Il raconte sans mélo, sans drames, sans sentimentalisme, sans idéalisme ni angélisme la vie qu’il mène avec ce vieillard qui décline physiquement et qui perd la mémoire, se perdant dans son monde intérieur tout en ayant des souvenirs à raconter. Le narrateur raconte donc la vie avec Léo, difficile à vivre certes, mais qui lui apporte tant de bien-être et de petits bonheurs aussi.

C’est une belle histoire d’amitié très touchante.

« Papillons noirs » de Claire Mazard

Vanessa a 16 ans et elle a été repérée par une agence de mannequins à Paris. Sa meilleure amie Jennifer est contente pour elle mais aussi un peu inquiète qu’elle aille à ce rendez-vous toute seule. Vanessa ne dit rien mais elle est aussi angoissée en ce moment car depuis quelques temps elle reçoit des SMS et des messages en forme de papillons qui disent tous la même chose : « TU ES BELLE…TU ES JEUNE…TU VAS MOURIR …ASSASSINÉE »

Le lendemain du rendez-vous de Vanessa avec Maud Combes, la directrice de l’agence « Maud’Elles », cette dernière est découverte assassinée dans son bureau et une jeune fille est retrouvée dans le coma dans le hall de l’agence…Karine Raczinsky, la commissaire, mène l’enquête avec ses deux jeunes inspecteurs…

Ce roman policier jeunesse dans le milieu du mannequinat est rythmé et plutôt prenant. Sans doute un peu rapide mais c’est construit comme un téléfilm policier avec au coeur de l’histoire l’enquête et un personnage de policier central.

Je l’ai lu presque d’une traite et je l’ai trouvé plutôt bon pour sa tranche d’âge.

Lu pour le « Club Lecture » dans le cadre de la sélection 5ème-4ème