J’ai 14 ans et je suis détestable : Gudule

C’est Léa qui parle, elle nous parle d’elle et de sa vie. Elle a 14 ans et … elle est détestable… enfin, sans doute pas plus que la plupart des adolescentes de 14 ans! Mal dans sa peau, en conflit avec ses parents, on vit avec elle la vie au collège, les copines, les amours et les déceptions… Mais aussi, sa relation avec Charles, le fantôme d’un jeune homme qui s’est suicidé à 17 ans en 1932  après un chagrin d’amour.  Auprès de Charles, Léa va prendre confiance en elle et grandir… C’est à partir de l’arrivée du fantôme que j’ai décroché…

Je dois dire que j’ai fini ce roman en le lisant en diagonale… Je l’ai emprunté à la médiathèque pour le présenter au Club Lecture. Je ne suis pas emballée mais je pense qu’il peut plaire aux ados (plutôt filles) de 11 à 14 ans. Le langage est moderne et facile à lire. Le thème de la révolte adolescente et un certain mal être ainsi que le petit côté fantastique peut plaire aux collégiens!

Atelier de Lectures Théâtralisées (et photos!)

Après plusieurs années sans faire de théâtre, cette année j’ai repris un atelier de lectures théâtralisées avec beaucoup de plaisir. Nous sommes quatre lectrices et un « prof » metteur en scène.

Mais qu’est-ce que c’est que ça??

Il s’agit de lire un texte à plusieurs voix, en y apportant du jeu mais juste ce qu’il faut pour faire vivre le texte, l’atmosphère.

La difficulté n’est pas ici d’apprendre un texte par coeur (encore que, on finit par connaître certains passages sur le bout des doigts!) mais de réussir à allier lecture et regards vers le public ou vers ses partenaires sans perdre le fil du texte et aussi de rester « dans le jeu » même quand on ne lit pas pendant un moment!

Ma première expérience de genre de lecture remonte à quelques années lorsque dans le cadre d’un festival de littérature noire / polars j’avais lu dans des lieux publiques (bar, cinéma, médiathèque) parfois en présence des auteurs (toujours ravis du résultat!).

Cette année, avec le groupe de lectrices, le projet est un vrai spectacle de lectures en juin sur le thème de l’Italie (avec accompagnement musical en plus) mais il y a 15 jours, nous avons appris que nous avions aussi une intervention dans un restaurant le mercredi 26 janvier… Il s’en est suivi beaucoup de répétitions, (donc peu de temps pour lire pour moi!)

Malheureusement Orchidée qui lit aussi avec moi ne pouvait pas être présente, donc nous n’étions que 3 avec des interventions du metteur en scène.

Nous avons lu trois extraits de romans : « Seule Venise » de Claudie Gallay, « La comédia des ratés » de Tonino Benacquista et « Beach Music » de Pat Conroy

C’était un mélange d’ambiances émouvantes, drôles ou sensuelles sur l’Italie et la « bouffe »! Très agréables à lire!

En ce qui concerne la soirée, cela se passait dans un bar dont la propriétaire est débutante, et soyons clair, le repas était une catastrophe (au point d’en rire…) mais les gens étaient plus venus pour nous que pour le repas (heureusement pour la jeune femme…) et le public était bienveillant et attentif : ce fut un vrai plaisir de lire!

Aahh… et puis, il n’y a pas à dire cette petite boule d’adrénaline dans le ventre avant de commencer… C’est bien quand même!

Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à m’endormir après… Ben oui… ça met du temps à redescendre ces émotions 😉