Crime city : Gudule

Corentin est un adolescent comme les autres qui vit avec une mère rendue dépressive par sa séparation d’avec le père de Corentin. Le garçon a du mal à supporter cette nouvelle vie et les relations tendues de ses parents et il se plonge dans le monde virtuel et idéal du jeu vidéo « Cream City » où il a créé une ville et une société lisse et sans défaut et surtout la famille Lovely, une famille parfaite -aimante et sans conflit.

Tout bascule le jour où il tente de pousser son jeu un peu trop loin en ne respectant pas les règles morales… Son jeu « buggue » et en essayant de le débloquer, il introduit sans le savoir un virus qui  « attaque » sa ville. Corentin se retrouve alors propulsé à l’intérieur même du monde virtuel qu’il a créé… un monde pas si idéal finalement.

C’est un bon petit roman adolescent sur la vie de famille, sur le virtuel qui sert de refuge à une vie quotidienne dont on peut avoir envie de s’échapper.

Rythmé et facile à lire avec un peu d’ironie sur la « ville idéale ».

Sélection « 6ème-5ème » du Festival du livre de jeunesse et de bande dessinée de Cherbourg-Octeville