Des titres et un texte! Rendez-vous du mois d’avril

 

Depuis le mois d’octobre, je vous propose un rendez-vous mensuel : écrire un texte en intégrant tous les titres des livres chroniqués sur mon blog le mois précédant (ou le votre si vous souhaitez jouer avec moi). L’idée vient de Gwenaëlle qui a plein de jeux d’écriture à vous proposer!

Voici ma liste de titres :

Marilyn dernières séances

Local

La bibliothécaire

Prodigieuses créatures

Crime city

Le tueur aveugle

Corduroy Mansions

Et voici mon texte :

« Corduroy Mansions, cet immeuble de standing avec son nom chic et sa façade élégante, était le parfait camouflage pour une ville secrète, noire et dangereuse… Crime City est une ville qui cache de prodigieuses créatures criminelles comme le tueur aveugle, expert en assassinats dans le noir ou Marilyn, dernières séances de tortures ignobles assurées avant une mort très pénible…

Pour entrer ou sortir de ce monde atroce, il suffit de passer par le local de la bibliothèque attenant à Corduroy Mansions…

Là, la bibliothécaire vous accueillera avec un sourire… carnassier… Mais sachez que vous entrez à vos risques et périls… »

Retrouvez mon texte du mois d’octobre, celui du mois de novembre, celui du mois de décembrejanvier, février et celui du mois de mars 

Orchidée avait joué avec moi en octobre, novembre , décembre, janvier et en février… Et vous?

« Le racisme expliqué à ma fille » de Tahar Ben Jelloun

Dans ma famille, on ne peut pas dire que l’on soit sujets au racisme… Bien au contraire… Ma mère est britannique, ma tante a épousé un norvégien, j’ai moi-même été mariée à un homme d’origine algérienne et mes trois de mes neveux et nièces viennent d’Ethiopie…

Mais j’avais acheté ce livre il y a bien longtemps pour voir comment en parler justement…

Ce petit essai est adressé aux enfants et a été écrit par Tahar Ben Jelloun, auteur marocain vivant en France, avec la contribution de sa fille et même d’amis de sa fille. Il est construit sur le principe de questions réponses de l’enfant au père et le résultat est quelque chose d’assez simple et clair. (Je pense cependant que pour les moins de 12-13 ans, il faut le lire avec l’enfant).

L’auteur évoque ce qu’est le racisme, ce que sont les racistes et les conséquences dramatiques que peuvent avoir le racisme sur la vie des gens, avec des exemples concrets.

« Parce qu’un enfant ne naît pas avec le racisme dans la tête. Le plus souvent, un enfant répète ce que disent les parents, proches ou lointains. Tout naturellement, un enfant joue avec d’autres enfants. Il ne se pose pas la question de savoir si tel enfant de couleur différente est inférieur ou supérieur à lui. Pour lui c’est avant tout un camarade de jeu. Ils peuvent s’entendre ou se disputer, c’est normal, cela n’a rien à voir avec la couleur de sa peau. » p 55-56 

« Ils sont capables de t’apporter des choses que tu n’as pas comme toi tu peux leur apporter quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Le mélange est un enrichissement mutuel. » p 62

 

Mon 2011 est à -18/ 45