« Le cul des anges » de Benjamin Legrand

Dans ce roman noir, sur la Côte d’Azur, on croise des gens qui n’ont à priori rien à voir les uns avec les autres : un commandant de l’US Navy et son chauffeur, un homme d’affaire, un groupe de rock, une jeune paumée et son chien, un tueur à gages, deux petits vieux, une jeune femme mystérieuse, un réalisateur de films pédophiles, des gardes du corps… Leurs destins se trouvent mêlés par le biais de coïncidences en chaîne… et comme dans un film d’action, les évènements se succèdent à vitesse grand V

Ce n’est pas toujours très réaliste mais c’est accrocheur (même si la toile de fond est un peu glauque…) et on veut savoir comment « les gentils » vont s’en sortir et si les « méchants » vont y passer…

Comme dans un film d’action, si on commence à trop réfléchir, on voit les ficelles et les incohérences mais franchement, ce n’est pas gênant.

Le point faible, à mon avis, c’est plutôt les histoires d’amour qui semblent instantanées, ce qui pour le coup est un peu exagéré 😉

J’ai acheté ce roman au Salon du livre de Rennes parce que l’auteur avec qui j’ai discuté m’a paru très sympathique. Il est en lisse pour le Prix SNCF du Polar  (et si vous cliquez sur le lien vous pourrez écouter un extrait du roman.)

J’ai acheté ce roman pour l’anniversaire de mon frère mais je l’ai quand même lu avant (car je n’aime pas offrir un livre que je n’ai pas lu) et je l’ai fini dans la voiture avant d’arriver à  l’anniversaire en question 😉 … Mais du coup ce livre n’a pas été compté dans ma nouvelle PAL 2011… car officiellement il n’était pas pour moi ;-)… Comment ça je suis dans le déni?? 😉

 

Ce roman est la lecture « gros mot » de mon