Dans mes yeux : Bastien Vivès

Cette bande dessinée raconte la rencontre d’une étudiante et d’un homme dans une bibliothèque universitaire et les premiers pas d’une relation.
 
L’originalité de cette histoire c’est que tous les dessins et les paroles sont en réalité ce que voit le jeune homme que l’on ne voit jamais et dont on n’entend jamais la voix, comme une caméra subjective. C’est donc centré sur la jeune fille qui est vraiment touchante et finement observée, puisqu’il ne regarde qu’elle.
 
D’autre part, le dessin est très réussi, au crayon de couleur. Les pages sont faites de plusieurs vignettes représentant presque le même dessin à chaque fois avec quelques détails qui changent : des regards, des expressions du visage, des mouvements de cheveux, des sourires, rires etc… Il y a  une vraie observation de l’instant.
 
J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée qui est un coup de coeur! J’avais déjà eu un coup de coeur pour « Le goût du chlore » du même auteur.
Pour voir quelques planches de cette bande dessinée, allez faire un tour chez BD Gest’

par ma Best Merci!

Ce roman est la lecture« partie du corps » de ma catégorie « Petit Bac BD » pour le Petit Bac 2011

3 commentaires sur « Dans mes yeux : Bastien Vivès »

  1. J’aime l’idée de ne percevoir l’histoire qu’à travers les yeux d’un seul personnage mais je ne raffole pas des dessins de Bastien Vivès (enfin, je n’ai lu qu’un seul de ses albums mais bof, je n’en garde pas un souvenir impérissable !)

    J'aime

  2. Vivès m’attire même si je ne parviens pas à passer le pas de prendre ses albums. En librairie ou en bibliothèque, « j’oublie » toujours. J’avais beaucoup aimé « Le gout du chlore » où on retiendrait presque notre souffle pendant certains passages. « Dans mes yeux » et « Polina » font partie de mes envies de lecture… j’espère que je saurais saisir les occasions de les lire dans l’année

    J'aime

  3. @Joelle : Je n’ai lu que « le goût du chlore » et celui-ci (et « Tranches napolitaines » auquel il a paticipé et j’ai aimé ses dessins dans ces cas là, mais je sais qu’il a aussi fait des choses très différentes. Celui-ci m’a assi plu car les couleurs sont vibrantes et il y a vraiment un goût du détail.
    @Mo’ : C’est très différent du goût du chlore que j’ai adoré! là c’est plus des petits détails qui changent qui donnent du mouvement. J’ai aussi très envie de lire « Polina » qui a l’air aussi très différent. J’ai la chance d’avoir une copine bibliothécaire qui m’a mis de côté des BD pour ma visite

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :