Les lieux sombres (Dark places) : Gillian Flynn

Libby Day est une jeune femme perturbée, plutôt inadaptée socialement, cleptomane, dépressive et hantée par le passé… Il faut dire qu’elle ne peut qu’être traumatisée puisque 24 ans auparavant elle a échappé de peu au massacre de sa mère et de ses deux soeurs. Son frère est sous les barreaux à vie pour ce crime. Il était alors considéré comme le seul coupable possible. C’était un adolescent rebelle et différent et en conflit avec sa mère. Libby avait 7 ans au moment des faits et son témoignage a joué dans la condamnation de Ben.

Mais aujourd’hui, les convictions de Libby sont quelque peu bousculées par un groupe de « fans » de Ben qui cherchent à prouver son innocence et par appât du gain et par une certaine curiosité, Libby « mène l’enquête » sur son passé.

Le roman est découpé en trois parties qui s’alternent : Libby Day de nos jours, Patty Day sur la journée du 2 janvier 1985 à la nuit du 3 janvier 1985 et Ben Day sur cette même période. Donc, en parallèle, la journée des meurtres est racontées du point de vue de la mère et du frère. On apprend alors beaucoup de choses sur la famille, sur leurs relations et leur entourage.

C’est un roman très noir, très accrocheur avec des personnages très finement développés. Libby par exemple est très intéressante car elle est la fois touchante dans son histoire et son traumatisme mais également exaspérante. Ben, l’adolescent qui ne sait pas où se situer dans sa propre vie en 1985 est aussi très bien brossé.

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai dévoré et je dois dire que j’ai continué à y penser après avoir refermé le livre, j’ai même eu du mal à me plonger dans autre chose immédiatement après. Si je n’ai pas mis de coup de coeur c’est que j’ai juste trouvé que la fin perdait un peu de rythme.

 avec Sandrine et Somaja