Les noceurs : Brecht Evens

J’avais repéré ce titre chez Mango et le hasard a voulu que le même jour il soit mis en avant à la médiathèque… Comment résister? Et puis, il ne compte même pas dans ma nouvelle PAL car aussitôt emprunté, aussitôt lu!

J’ai été littéralement charmée par les magnifiques dessins, peinture et crayonnés. Il y a de très belles couleurs : chaudes, parfois claires, parfois sombres selon les planches et les ambiances. Le coup de pinceau donne beaucoup de mouvement, des impressions de flou, de transparence. Il y a des pages avec plusieurs dessins et personnages sans qu’il n’y ait pour autant de cases à proprement parler et parfois une page entière représente une scène seule avec profusion de couleur… des scènes presque psychédéliques. C’est vivant, esthétique et original.

Au niveau de l’histoire, la bande dessinée se découpe en trois parties qui ont toutes en commun un certain « Robbie » qui est entouré d’une aura très forte, qu’il soit présent ou pas. Les gens l’admirent, l’adulent, veulent le voir à tout prix… Quand on le découvre mieux, on voit un homme qui aime vivre et qui respire le la liberté et qui semble aimer faire plaisir aux autres.

Au-dela du monde superficiel des noceurs qui fréquentent sa boite de nuit, il y a un homme sensible qui prend soin de ses amis.

J’ai vraiment  beaucoup aimé cette bande dessinée!

Roaarrr Challenge

2 commentaires sur « Les noceurs : Brecht Evens »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :