Enfant de la jungle (Running wild) : Michael Morpurgo

En décembre 2004, Will et sa mère sont allés en vacances en Indonésie pour essayer de se remonter le moral après la mort du père de Will, soldat anglais en Iraq mort là-bas. La première partie du roman est d’ailleurs centrée sur le deuil particulièrement difficile quand on a 10 ans.
 
Le 26 décembre 2004, Will commence une promenade à dos d’éléphant sur la plage quand soudainement son éléphant, Oona, démarre en trombe vers la jungle et les hauteurs sans raisons apparentes… Mais Will s’aperçoit vite qu’une vague immense engloutit tout sur son passage…sans doute sa mère aussi… et que Oona vient de lui sauver la vie.
 
Avec l’aide muette de l’éléphant, du bon sens, de l’observation et beaucoup de chance, Will survit pendant des mois dans la jungle. Il rencontre un tigre, des orang-outans, des humains plus cruels que les animaux sauvages et heureusement quelques personnes généreuses.
 
C’est un très beau roman sur le deuil et la résilience, sur l’écologie,  la nature en danger, la nature bienveillante…
 
Michael Morpurgo écrit très bien (comme toujours!) il est juste et émouvant (j’ai pleuré durant les 30 dernières pages!)
   par ma copine Mrs B. Merci pour ce prêt!

6 commentaires sur « Enfant de la jungle (Running wild) : Michael Morpurgo »

  1. Bonjour Enna,
    il a vraiment l’air bien ce Morpurgo ! Les BD de ton challenge Roarrr aussi…
    Mais bon, je dois patienter avant de pouvoir refaire des achats autant pour moi que pour le CDI, snif
    Je vais donc attendre tes billets avec impatience !

    J'aime

  2. @Mrs B : au début je ne pensais pas que j’accrocherai et puis beaucoup d’émoton!! Merci @Liliba : Je lis les Morpurgo les yeux fermés (mouarf, mouarf, mouarf) et je ne m’attendais à rien avec ce roman mais j’ai beaucoup aimé (même si le début était un peu trop « nature » pour moi après les émotions sont très fortes… J’essairai de tenter plus une prochaine fois @Vive les betises : C’est celui de Mrs B (tu vois de qui je parle mais elle l’a en anglais Pour les BD très peu sont à moi (je pourrai te prêter Balst par contre, j’ai acheté le T1 et 2!

    J'aime

    1. Oh oui! Moi j’étais en voiture et je pleurais comme une madeleine et mon homme me regardait du coin de l’oeil en disant « alors? C’est émouvant?? »

      J'aime

Répondre à Liliba Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :