Les chaussures de Gigi Bigot et Pépito Matéo, Isabelle Chatellard (ill)

Dans cet album, on suit une paire de chaussures -l’histoire est centrée sur celles-ci et la petite filles qui les accompagne. Sous la forme du conte, très simple, c’est l’histoire très forte des terreurs de la guerre et de la reconstruction. Le thème des conflits dans lesquels les innocents sont ballottés, détruits et abîmés mais avec l’espoir de trouver quelqu’un pour se reconstruire est très bien traité.
Avec peu de mots et derrière une certaine naïveté et beaucoup de douceur, on sent beaucoup de peur et de douleur. C’est très réussi, émouvant et délicat. C’est très fort.
Très bel album aux dessins très poétiques aux couleurs douces pleins de mouvements.
A noter : les auteurs reversent leurs droits à la CIMADE (Comité Inter-Mouvement Auprès des Évacués) : « Depuis 1939 [la CIMADE] poursuit la même mission : se faire l’écho des milliers d’histoires quotidiennes vécues par d’anonymes migrants en situation précaire […]
Savoir cela apporte encore plus de poids à cet album.
L’avis de ma collègue-doc Vive Les Bêtises.
 2011-2012 sélection CM2-6ème