Le combat ordinaire Tome 2 – Les quantités négligeables : Manu Larcenet

Marco vit avec Emilie. Il apprend que son père a la maladie d’Alzeihmer. Il prépare une expo sur les hommes qui travaillent au chantier naval où son père a travaillé tout sa vie. Il est amené à exposer avec un autre photographe qu’il admire beaucoup. Ce projet lui tient à coeur car pour lui ces portraits d’hommes sont des témoignages d’un monde en voie de disparition.
L’histoire, en couleur, est entrecoupée de pages de portraits, couleur sépia, dans lesquelles le narrateur confie ses états d’âmes.
J’ai beaucoup aimé aussi ce deuxième tome. Il mélange bien des aspects de la vie courante et des questionnements plus profonds.

(Tome 1, Tome 3, Tome 4)

Roaarrr Challenge