Le combat ordinaire Tome 2 – Les quantités négligeables : Manu Larcenet

Marco vit avec Emilie. Il apprend que son père a la maladie d’Alzeihmer. Il prépare une expo sur les hommes qui travaillent au chantier naval où son père a travaillé tout sa vie. Il est amené à exposer avec un autre photographe qu’il admire beaucoup. Ce projet lui tient à coeur car pour lui ces portraits d’hommes sont des témoignages d’un monde en voie de disparition.
L’histoire, en couleur, est entrecoupée de pages de portraits, couleur sépia, dans lesquelles le narrateur confie ses états d’âmes.
J’ai beaucoup aimé aussi ce deuxième tome. Il mélange bien des aspects de la vie courante et des questionnements plus profonds.

(Tome 1, Tome 3, Tome 4)

Roaarrr Challenge

6 commentaires sur « Le combat ordinaire Tome 2 – Les quantités négligeables : Manu Larcenet »

  1. @Hérisson : J’ai vraiment redécouvert cette série en les relisant les uns après les autres : elle vaut vraiment le coup, il y a une vraie évolution du personnages et beaucoup de profondeur.

    J'aime

    1. @Joelle : Oui, poignant. Je trouve que tout en gardant une certaine légèreté il sait donner de la profondeur à ses personnages.
      Posté par enna, lundi 14 novembre 2011

      J'aime

    1. @Mo’ : Ah! ah! Quand je pense que c’est « à cause de toi » que j’ai relu! Mais j’en suis ravie! j’ai redécouvert cette série.
      Posté par enna, lundi 14 novembre 2011

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :