Polina : Bastien Vivès

Cette bande dessinée raconte la vie de danseuse de Polina Oulinov depuis qu’elle entre au cours de Monsieur Bojinski à 6 ans. Ce sont des années de travail exigeant durant lesquelles elle doit apprendre à oublier la douleur et toujours se dépasser : « Les gens ne  doivent rien voir d’autres que l’émotion que vous devez faire passer » […] « Si vous ne leur montrez pas la grâce et la légèreté,ils ne verront que l’effort et les difficultés. »
 
Puis, elle va suivre des cours dans un théâtre réputé, auprès d’une professeur dure et elle-aussi exigeante, sans pour autant arrêter de travailler avec Monsieur Bojinski qui est quelqu’un d’important pour elle.
 
Enfin, elle quitte tout avec son petit ami pour rejoindre une troupe de danse contemporaine où elle découvre une autre facette de la danse. Mais elle semble perdue sans le cadre rigide qu’elle connaissait jusque là… Entre liberté et ouverture d’esprit et perte de repères…
 
Elle part à Berlin pour se retrouver et rencontre un groupe d’artistes de théâtre avec qui elle va vraiment s’épanouir.
 
Cette bande dessinée va bien au-delà de la danse et de son exigence, de ce milieu si particulier. C’est vraiment une bande dessinée d’initiation. On y voit une jeune fille évoluer, grandir, faire ses choix. Elle est influencée par des mentors, par des amis puis trouve sa voie.
 
Les dessins sont très beaux, tout en finesse. Des gris des traits noirs et blancs, très fins. Les visages et les corps sont parfois juste suggérés, comme des ombres. Les mouvements, le représentation de la danse sont très réussis!
 
Après « Le goût du chlore » et « Dans mes yeux« , c’est encore un coup de coeur pour le travail de Bastien Vivès!
 
 par ma Best

« Cinq mille kilomètres par seconde » de Manuele Fior

 

Dans cette BD aux jolies couleurs pastels et chaudes aux aquarelles et dessins délicats, Manuele Fior raconte des tranches de vies de deux personnes, un homme et une femme, à différentes époques de leurs vies.

Il y a beaucoup d’ellipses entre chaque époque mais on comprend à chaque nouvel épisode que leurs vies ont évolué, changé mais qu’ils ne se sont pas oubliés. Tout d’abord il y a l’adolescence où l’on se cherche, entre timidité et mystère. Puis, jeunes adultes après une rupture, suivi de la vie active, loin de chez soi et au moment de devenir parents, l’envie de rentrer. Enfin des retrouvailles dans la maturité.

C’est l’histoire d’un couple qui n’en est plus un depuis longtemps et qui a pourtant une sorte de connexion, c’est un peu l’histoire d’un rendez-vous manqué…

C’est plein de délicatesse. J’ai beaucoup aimé cette histoire. Cela fait penser à ce que des gens qui ont compté pour nous et que nous ne voyons plus ont pu devenir…

Roaarrr Challenge