Clôture du challenge Petit Bac 2011

Roulements de tambour…

Ça y est : c’est fini pour la version 2011… J’ai bien fait de le laisser un mois de plus car plusieurs personnes en ont profité pour finir des lignes!

En effet, s’il y a toujours 10 personnes à avoir fini plusieurs lignes, on est passé de 17 à 22 personnes ayant complété une ligne!

Bravo à tout le monde!

Merci encore pour votre enthousiasme!

Quant à la grille, je ne peux plus coller un tableau dans mon message sur Canalblog, alors je vous invite à cliquer sur ce lien et vous aurez accès aux tableaux du petit bac 2011!

 

 

Grilles_Petit_Bac_2011

 

Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de février

Je reprends mon rendez-vous mensuel (le 2 du mois) : Il s’agit écrire un texte en intégrant tous les titres des livres chroniqués sur mon blog le mois précédant (ou le votre si vous souhaitez jouer avec moi). L’idée vient de Gwenaëlle qui a plein de jeux d’écriture à vous proposer!

Voici ma liste de titres :

From Hell

Les brumes de Riverton

La Reine et moi

Hand in glove

Le chat et les pigeons

L’aigle sans orteils

J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait

J’ai 14 ans et je suis détestable

Dieu en personne

Journal d’un dégonflé

Journal d’un garçon

Comme une mère

Portugal

Et voici mon texte (j’ai eu un peu de mal cette fois-ci!) :

« Dans les brumes de Riverton, le Reine et moi parlions des bêtes recueillies dans le refuge pour animaux maltraités qu’elle avait inauguré et nommé « Back From Hell« . Elle aimait particulièrement le chat et les pigeons et l’aigle sans orteils. Elle s’intéressait beaucoup à ces animaux mais aussi à moi et à mes passions, mes états d’âme. Elle était un peu comme une mère pour moi. En fait, si j’étais tout à fait honnête, je dirai même qu’elle était comme Dieu en personne. Je pouvais tout lui confier.

L’année dernière, je lui avais hurlé : »J’ai 14 ans et je suis détestable! » et cette année je lui avais avoué : « J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait… ». Ça, je dois avouer que ça m’obsédait…Mais là aussi, elle savait m’écouter.

Elle m’avait conseillé de profiter de mes vacances au Portugal pour y aller tranquillement, en douceur, « hand in glove » comme elle disait… Il fallait que je choisisse quelqu’un de bien, qui me plaise vraiment et que j’écrive en toute confiance mon journal d’un garçon… Sans précipitation, sans me disperser sur tous les garçons, car sinon, je risquais surtout d’écrire le « journal d’un goujat » ou le « journal d’un dégonflé« !

Elle n’avait pas l’air comme ça, mais elle savait ce que les jeunes filles avaient besoin d’entendre… »

Vous trouverez tous mes textes dans la rubrique « des titres et des textes »

Vive les bêtises a joué en novembre , en décembre, en février

Véronique a joué dans les commentaires du mois de janvier et dans les commentaires du mois de février!

Et vous?