Un ver dans le fruit : Pascal Rabaté

Dans les années 1960, dans un petit village de viticulteurs, deux propriétaires viticoles se détestent et se font la guerre jusqu’à ce que l’un d’entre eux meurt dans une explosion : accident ou meurtre?
Un jeune curé inexpérimenté arrive dans la paroisse au milieu de l’enquête et en prenant sa place dans le village, presque malgré lui, il recueille des confidences qui ont des conséquences très lourdes.
Entre polar désuet et comédie de moeurs, cette tranche de vie d’une petite société fermée, aux traits noirs, ne m’a pas plus emballée que ça. J’ai passé un moment agréable en la lisant mais je n’en garde pas grand chose quelques jours plus tard.

Roaarrr Challenge

Cette BD est ma lecture « Végétal » de ma catégorie « Petit Bac BD » pour le Petit Bac 2012

13 commentaires sur « Un ver dans le fruit : Pascal Rabaté »

  1. @Lasardine : Moi aussi j’avais beaucoup aimé « les petits ruisseaux » et j’ai bien aimé le dessin de celui-ci mais le petit côté polar un peu daté ne m’a pas emballé mais il n’est pas mal quand même! @Sophie : Bienvenue ici! Comme je le disais à Lasardine j’ai bien aimé « les petits ruisseaux » et aussi « bien des choses », « le petit rien tout neuf… » et « la Marie en plastique » dont j’ai parlé sur le blog. Je suis tout à fait prête à en découvrir d’autres!

    J'aime

  2. cet album m’a surprise vu que quand je l’ai lu, je ne connaissais que « Les petits ruisseaux » et « Le petit rien tout neuf… ». Pourtant, l’humour grinçant d' »Un Ver dans le fruit » m’a bien plu

    J'aime

    1. @Mo : le dessin est effectivement assez différent des autres choses que j’avais lues de lui. Il y a aussi ce petit côté rétro dans les personnages et dans l’histoire qui était intéressante mais j’ai trouvé ça sans doute un peu superficiel

      J'aime

  3. Hou la, quand on voit la couverture, cela m’a l’air d’être une histoire à l’ambiance très sombre ! Plutôt différent des Petits ruisseaux donc, le seul que j’ai lu de cet auteur. Je suis donc curieuse de le découvrir dans un autre registre !

    J'aime

    1. @Joelle : en fait ce n’est pas si noir que la couverture pourrait le laisser penser. C’est surtout un peu désuet et lent. J’ai nettement préféré « les petits ruisseaux »

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :