Un brillant avenir : Catherine Cusset

Pour commencer je vous conseille de ne pas lire la 4ème de couverture qui en dit trop tout en étant assez banale et pas vraiment représentative du roman.
 
Cette histoire est celle d’une femme, de son enfance déracinée, en Roumanie communiste avec une famille atypique, de sa jeunesse et son histoire d’amour avec Jacob -rejeté par sa famille parce qu’il est juif-, son fils Alexandru et plus tard leur vie de famille aux États Unis où elle s’appelle alors Helen.
 
C’est aussi l’histoire de ses relations humaines avec le monde qui l’entoure et plus particulièrement sa belle-fille française, Marie, avec qui elle a des relations très inégales.
 
C’est donc l’histoire d’une vie, l’histoire d’une survie dans des environnements parfois hostiles, en tout cas, le désir de toujours protéger et mettre sa famille en premier, même si pour cela il faut parfois mettre de côté ses sentiments, se « blinder » contre les autres.
 
L’originalité de ce roman c’est que cette vie et les relations humaines très fortes qui font le récit -qu’elles soient fortes d’amour, de haine, d’indifférence ou de défiance-, ne sont pas racontées de façon linéaires et chronologiques. Le récit est fait d’allers et retours entre le passé lointain de l’enfance, de l’entrée dans l’âge adulte et dans un présent plus ou moins proche.
 
Toutes ces étapes de vie apportent à chaque fois un nouvel éclairage sur ce qu’on sait d’Elena /Helen et de ses relations aux autres et petit à petit on la comprend mieux.
 
J’ai beaucoup aimé ce roman dans lequel je suis tout de suite rentrée et que j’ai dévoré. Il nous apprend que nous sommes une sorte de kaleidoscope fabriqué avec tous les morceaux de notre passé et de nos relations aux autres. On voit le personnages évoluer au cours d’une vie, c’est très touchant.

2008                                                

avec Tiphanie  et Géraldine (cliquez pour leurs avis)


commentaires :
Il est dans ma PAL depuis .. au moins deux ans. Je vais essayer de le faire remonter.
Posté par Aifelle, samedi 10 mars 2012
3 avis enthousiastes, alors comment résister à sa lecture?
Posté par denis, samedi 10 mars 2012
Lu quand j’étais à la maternité, je garde un très bon souvenir de ce roman.
Posté par Leiloona, samedi 10 mars 2012
Je n’ai pas été si enthousiaste que toi pour cette lecture car je n’ai pas pu m’attacher aux personnages. Par contre, j’avais rencontré l’auteur au moment de la soirée consacrée aux Goncourt à Rennes. Elle y était invitée en même temps que Atiq Rahimi et leurs propos sur le processus d’écriture avaient été passionnants. Elle a d’abord écrit ce roman en anglais pour se détacher de sa propre vie, puis en français ! (il y a un billet au début de mon blog si ça t’intéresse
Posté par Midola, samedi 10 mars 2012
J’accorderai peut-être une nouvelle chance à Catherine Cusset… j’avais détesté « Confessions d’une radine ». Bonne journée !
Posté par Une Comète, samedi 10 mars 2012
Un bon souvenir de lecture pour moi ;-D
Posté par Sandrine(SD49), samedi 10 mars 2012
Ce que tu dis à la fin de ton billet est très juste et me donne envie de découvrir cette histoire.
Posté par Gwenaelle, samedi 10 mars 2012
Un roman que j’ai beaucoup aimé également, assez différent de ce qu’elle écrit autrement. J’aime beaucoup cette auteure !!
Posté par antigone, samedi 10 mars 2012
Je l’ai moi aussi quasiment lu d’une traite, j’ai été emportée par le récit de la jeunesse d’Elena, mais l’Helen qu’elle est devenue m’a un peu déplue. Cela reste néanmoins une histoire très touchante
Posté par Tiphanie, samedi 10 mars 2012
@Aiffelle : C’est un signe! Il faut le faire remonter J’ai vraiment aimé!
 
@Denis : Je n’ai même pas encore eu le temps de voir mes petites camarades mais j’ai encore plus hâte de les lire maintenant!
 
@Leiloona : C’est un livre fort sur la famille en plus.
 
@Midola : ça m’intéresse beaucoup! je vais voir ça très vite!
 
@Une comète : C’est celui que j’ai le moins aimé : je me souviens que j’avais aimé « le problème avec Jane » et celui-ci aussi! Je te le recommande
 
@Sandrine : Je pense qu’il me restera un moment en tête!
 
@Gwenaëlle : ce qui est intéressant aussi c’est que le personnage d’Helen n’est pas toujours plaisant et agréable mais elle évolue, elle est un personnage complexe.
 
@Antigone : Je me rends compte que j’ai lu plusieurs romans d’elle, à plusieurs années d’intervalle et j’ai à chaque fois aimé
 
@Tiphanie : Je peux comprendre, Helen est parfois insupportable mais j’ai trouvé que la construction nous permettait de mieux la comprendre. je vais voir ton avis!
Posté par enna, samedi 10 mars 2012
bon si je comprends bien, ce roman ne restera pas dans les esprits mais il permet de passer un bon moment..alors je le note
Posté par Véronique, samedi 10 mars 2012
J’ai beaucoup aimé et…. j’ai pensé à ma belle mere en le lisant!
Posté par Hélène Choco, samedi 10 mars 2012
j’avais aimé cette femme si particulière qui se crée une identité, dans mon souvenir, en fuyant ses racines… à relire peut-être !
Posté par orchidee, samedi 10 mars 2012
J’ai cru au hasard et la coincindence qui te faisait publier un billet sur le même livre que moi aujourd’hui. je ne savais pas que Tiphanie t’avais embringuée dans cette LC. J’ajoute de suite dans mon billet un lien vers le tiens !
Posté par Géraldine, samedi 10 mars 2012
Même si je n’ai pas gardé beaucoup de souvenirs de cette lecture, je me rappelle avoir aimé sur le coup… c’est ce qui compte!
Posté par Jules, samedi 10 mars 2012
@Véronique : Ah si je crois au contraire qu’il me restera en tête, j’ai beaucoup aimé! En fait, je l’ai trouvé facile à lire mais il m’a fait réfléchir aussi. Je te le conseille!
 
@Hélène Choco : C’est marrant, j’ai une copine qui m’a dit la même chose J’espère que c’est pour les bons côtés de la relation et pas les mauvais (ma copine, je pense que ce sont les mauvais!)
 
@Orchidée : Il y a un vrai questionnement sur l’identité en effet, et sur ce qu’elle s’autorise à ressentir.
 
@Géraldine : et oui, j’ai été tentée par Tiphanie! Et je ne le regrette pas du tout! Je vais voir ton billet!
 
@Jules : c’est déjà bien de se dire qu’un livre nous a laissé une bonne impression (par rapport à ceux dont on ne se souvient même pas
Posté par enna, samedi 10 mars 2012
J’en garde un très bon souvenir !
Posté par clara, dimanche 11 mars 2012
@Clara : je crois que je m’en souviendrai car le personnage n’est pas toujours sympathique mais très intéressante!
Posté par enna, dimanche 11 mars 2012
J’en garde un bon souvenir de ce roman.
Posté par Flo, lundi 12 mars 2012
Belle-mère …
Comme toi, j’ai dévoré ce livre, ce qui est rare vu mon emploi du temps avec les deux poupées & Chéri-bibi. J’avais pensé l’offrir à ma belle-mère mais finalement je n’ai pas osé …
Posté par YZA foodista, lundi 12 mars 2012
@Flo : je crois que moi aussi j’en garderai un bon souvenir : des personnages et une construction intéressante!
Posté par enna, lundi 12 mars 2012
@Yza : tu as vu qu’une autre lectrice a pensé à sa belle mère en le lisant je ne sais pas si ce sont pour les mêmes raisons!
Posté par enna, lundi 12 mars 2012

18 commentaires sur « Un brillant avenir : Catherine Cusset »

  1. Je n’ai pas été si enthousiaste que toi pour cette lecture car je n’ai pas pu m’attacher aux personnages. Par contre, j’avais rencontré l’auteur au moment de la soirée consacrée aux Goncourt à Rennes. Elle y était invitée en même temps que Atiq Rahimi et leurs propos sur le processus d’écriture avaient été passionnants. Elle a d’abord écrit ce roman en anglais pour se détacher de sa propre vie, puis en français ! (il y a un billet au début de mon blog si ça t’intéresse

    J'aime

  2. Je l’ai moi aussi quasiment lu d’une traite, j’ai été emportée par le récit de la jeunesse d’Elena, mais l’Helen qu’elle est devenue m’a un peu déplue. Cela reste néanmoins une histoire très touchante

    J'aime

  3. @Aiffelle : C’est un signe! Il faut le faire remonter J’ai vraiment aimé!
    @Denis : Je n’ai même pas encore eu le temps de voir mes petites camarades mais j’ai encore plus hâte de les lire maintenant! @Leiloona : C’est un livre fort sur la famille en plus.
    @Midola : ça m’intéresse beaucoup! je vais voir ça très vite!
    @Une comète : C’est celui que j’ai le moins aimé : je me souviens que j’avais aimé « le problème avec Jane » et celui-ci aussi! Je te le recommande @Sandrine : Je pense qu’il me restera un moment en tête!
    @Gwenaëlle : ce qui est intéressant aussi c’est que le personnage d’Helen n’est pas toujours plaisant et agréable mais elle évolue, elle est un personnage complexe. @Antigone : Je me rends compte que j’ai lu plusieurs romans d’elle, à plusieurs années d’intervalle et j’ai à chaque fois aimé @Tiphanie : Je peux comprendre, Helen est parfois insupportable mais j’ai trouvé que la construction nous permettait de mieux la comprendre. je vais voir ton avis!

    J'aime

  4. bon si je comprends bien, ce roman ne restera pas dans les esprits mais il permet de passer un bon moment..alors je le note

    J'aime

  5. j’avais aimé cette femme si particulière qui se crée une identité, dans mon souvenir, en fuyant ses racines… à relire peut-être !

    J'aime

  6. J’ai cru au hasard et la coincindence qui te faisait publier un billet sur le même livre que moi aujourd’hui. je ne savais pas que Tiphanie t’avais embringuée dans cette LC. J’ajoute de suite dans mon billet un lien vers le tiens !

    J'aime

  7. Belle-mère …
    Comme toi, j’ai dévoré ce livre, ce qui est rare vu mon emploi du temps avec les deux poupées & Chéri-bibi. J’avais pensé l’offrir à ma belle-mère mais finalement je n’ai pas osé …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :