« Lire est le propre de l’homme » Témoignages et réflexions de cinquante auteurs de livres pour l’enfance et la jeunesse »

Ce petit recueil rassemble, comme son sous titre l’indique, des réflexions sur la lecture. Il est publié et diffusé gratuitement par l’Ecole des Loisirs.

Ce sont des textes, de courts essais dans lesquels les auteurs racontent leurs visons de la lecture. La lecture en générale, ou la lecture jeunesse plus précisément. Leur expériences, leur histoires personnelles ou des avis plus théoriques. Je ne vais pas vous parler de chaque réflexion en détails. Ce recueil est court mais très riche : je vous le recommande vraiment.

J’ai été particulièrement touchée par le texte « Je suis protégé par des amis discrets et passionnants » de Arthur Hubschmid, directeur éditorial et co-fondateur de l’école des loisirs.

J’ai été très émue (aux larmes) par le texte « Yvette » de Malika Ferdjoukh.

J’ai beaucoup aimé « Madame pourquoi t’écris? » de Nathalie Kuperman, « J’aime/ J’aime pas » de Marie Despléchin, « Mon frère » de Florence Seyros et « Les ailes du jars » de Xavier Laurent Petit.

Quelques citations qui m’ont marquées :

« Les livres, les histoires, sont les gardiens d’un héritage de l’humanité… On se transmet des histoires depuis l’éternité, ou presque. […] Le son? C’est le père ou la mère qui lit? Des grands-parents? Les professeurs? Ou le son de sa petite voix intérieure? Il faut la développer, l’autoriser à suivre les mots- et peut-être mieux l’apprivoiser. » P 62 (« Une immense chaîne d’histoires » Kathy Crowther)

« Et défendre la lecture, c’est d’abord défendre la liberté de la lecture. Et donc, pour commencer, les moyens d’y accéder. Ces moyens c’est l’école […] Et donc une bonne politique de l’école, avec de l’argent et une pédagogie appropriée pour la conduire. » p 79 (« Lire sert à tout » Christophe Osto)

« Mais nous lisons, et élisons. Où on ne lit plus, où on n’élit plus, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l’homme. » p 89 (« Lire est le propre de l’homme » Yvan Pommaux)

« Lire, sans cesse, et sans se laisser décourager dans un monde trop rapide, cacophonique et confus, lesté de bêtise par des injonctions faussement réalistes, n’est-ce pas se donner les moyens de vivre ses rêves et sa vie en même temps? Réaliser ses rêves d’enfants. » p 96 (« La source » Geneviève Brisac)

Cette lecture est mon livre « Sport/loisir » pour le

-7         Merci à Bulise et Liliba qui m’ont toutes les deux offert ce livre

7 commentaires sur « « Lire est le propre de l’homme » Témoignages et réflexions de cinquante auteurs de livres pour l’enfance et la jeunesse » »

  1. par contre, je note ce titre. les extraits que tu partages sont très convaincants, sans compter que le projet du livre tel que tu l’exposes m’intéressait déjà ! merci

    J'aime

  2. @Constance : j’ai mis les deux billets en ligne aujourd’hui parce que celui-ci compensait largement l’autre : une lecture enrichissante!
    @Liliba : Je peux te le prêter si tu veux Merci en tout cas!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :