Sous les vents de Neptune : Fred Vargas

Pour ceux qui ne connaissent pas les polars de Fred Vargas, son héros récurent est le commissaire Adamsberg, un homme taciturne qui se trimballe pas mal de « fantômes » comme sa relation chaotique avec Camille. Il a aussi une relation particulière avec son collaborateur Danglard…amitié et animosité se mêlent.

A la veille de partir en mission d’étude au Québec avec une partie de son équipe, Adamsberg réalise presque par hasard qu’un autre fantôme de son passé revient dans sa vie…. Peut-être un vrai fantôme cette fois.

Un tueur en série resurgit du passé et même de la tombe car celui qu’Adamsberg a poursuivi pendant des années est mort depuis 20 ans… Forcément, malgré ses arguments, personne ne le prend au sérieux. Il est poursuivi par cette histoire très mystérieuse jusqu’au Québec.

Encore une fois, c’était une histoire passionnante et accrocheuse (j’avais adoré « Pars vite et reviens tard » et beaucoup aimé « L’homme à l’envers ») avec peut-être des moments tirés par les cheveux (la hackeuse… assez différente de Lisbeth dans Millenium… ;-).

Par contre, je me demande pourquoi avoir emmené l’affaire au Québec. Je ne suis pas sure que cela apporte beaucoup au récit, à part nous faire voyager un peu. Mais comme je ne suis pas familière du « phrasé québécois », je ne sais pas s’il est authentique.

Un bon polar!

Cette lecture est mon livre « Personne connue » pour le Petit Bac 2012

  Merci à Bulise pour ce cadeau d’anniversaire!