Les larmes de l’assassin : Thierry Murat

Un petit garçon vit avec ses parents dans une petite maison isolée au sud extrême du Chili : « Ici, personne n’arrivait par hasard. Car ici, c’était le bout du monde. »

Un jour, Angel Allegria arrive dans cette petite maison avec l’intention de rester pour fuir le reste du monde. C’est « un truand, un escroc, un assassin », c’est un homme dur et insensible. Il tue les parents de Paolo et se sert de lui pour les enterrer…

Ils vivent ensemble, dans une relation entre peur, incompréhension, distance et pourtant une certaine forme d’entente se met en place… Quand un jour, Luis, un voyageur solitaire vient s’installer avec eux, une vie à trois se met en place jusqu’à ce qu’ils soient obligés d’aller en ville tous les trois.

Cette bande dessinée est un coup de cœur. Je n’en dis pas plus sur l’histoire car ce qui est le plus important à mon avis, c’est l’ambiance, les sentiments, parfois contradictoires, les relations humaines. C’est très subtil et émouvant. C’est une histoire forte, triste et belle.

Le coup de cœur est aussi pour le dessin et la mise en page. Des cases de tailles différentes, une police d’écriture qui rappelle une vielle machine à écrire… Sur des fonds effet papier kraft, des couleurs chaudes ou sombres qui fait un peu sépia, des dessins noirs, crayonés, très artistiques. Certaines pages rappellent des vieux portraits en noir et blanc.

J’ai vraiment adoré cet album que j’ai noté sur ma LAL grâce à l’avis de Canel.

                                      Roaarrr Challenge

22 commentaires sur « Les larmes de l’assassin : Thierry Murat »

    1. tu es la 2eme à me tenter! Thierry Murat a été touché par le roman et il s’en est suivi des échange avec Anne-LAure Bondoux pour en arriver à cette BD… Du coup j’ai de plus en plus envie de lire le roman

      J'aime

  1. J’ai lu le roman d’Anne-Laure Bondoux il y a quelques années et j’avais beaucoup aimé. BD repérée chez Canel, mais je ne l’avais pas notée, c’est chose faite à présent

    J'aime

    1. Décidément : je note le roman dans ma LAL avant d’oublier avec tous ces avis positifs D’ailleurs j’avais lu le BD puis le roman jeunesse pour « je ne mourrai pas gibier » et j’avais aimé les deux points de vues.

      J'aime

  2. C’est sûr que cela n’aurait pas pu être moi qui t’aurais donner envie de lire cet album car je ne l’ai que moyennement apprécié, tant au niveau des dessins que de l’histoire. Cela m’a paru être un sujet déjà plusieurs fois traité et du coup, ça m’a moins touchée.

    J'aime

  3. Ce titre est un de mes gros ratés de l’année dernière. Une mauvaise impression de ma part et je n’avais pas souhaité l’acquérir. Depuis, des chroniques comme la tienne retourne le couteau dans la plaie. Un projet d’achat en tout cas

    J'aime

    1. alors que moi qui l’ai emprunté à la médiathèque je pourrais presque l’acheter (ou en tout cas l’offrir… tiens justement, je pense que ça pourrait plaire à mon frère dont l’anniversaire était …hier
      Bon retour en douceur sur la blogo!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :