« Bons baisers de Cora Sedge » de Leslie Larson

Cora Sledge est une femme de 82 ans et 136 kg, qui a été placé en maison médicalisée par ses enfants car elle ne semblait plus capable de s’occuper d’elle à cause d’une consommation excessive de médicaments. C’est une femme haute en couleurs, qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui ne supporte pas l’idée d’avoir été dépossédée de sa maison et son chien et enfermée dans ce qu’elle considère comme une prison.

Elle profite d’un cadeau d’une de ses petites fille -un cahier- pour raconter son histoire. L’histoire de cette maison de retraite où il se passe des choses étranges (des objets disparaissent), des portraits (peu flatteurs) des autres pensionnaires et ses rencontres plus positives : avec Marcos un membre du personnel qui lui redonne de l’énergie et surtout, Vitus, un pensionnaire sous le charme de qui elle tombe et qui lui permet de se projeter dans l’avenir et de reprendre goût à la vie.

En parallèle de ces histoires du quotidien racontées avec une certaine gouaille, la grossièreté amusante de ces gens qui se disent qu’ils sont trop vieux pour avoir à prendre des pincettes, Cora raconte sa jeunesse et ses malheurs et en particulier un drame qui explique beaucoup sur sa personnalité. Ces passages sont souvent très émouvants et très différents du reste.

J’ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit très facilement mais je dois dire que je me suis doutée du dénouement très vite et que je me suis dit que le roman était du coup un peu trop long, je finissais par attendre qu’elle se rende compte de ce qui se passait, ça a enlevé un peu du plaisir.

 

 

Merci à et aux éditions pour cette découverte.

 

avec Sandrine    Allons voir son avis!                                                            -11     

 Ceci est ma 2ème lecture « Prénom » pour le