« Bons baisers de Cora Sedge » de Leslie Larson

Cora Sledge est une femme de 82 ans et 136 kg, qui a été placé en maison médicalisée par ses enfants car elle ne semblait plus capable de s’occuper d’elle à cause d’une consommation excessive de médicaments. C’est une femme haute en couleurs, qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui ne supporte pas l’idée d’avoir été dépossédée de sa maison et son chien et enfermée dans ce qu’elle considère comme une prison.

Elle profite d’un cadeau d’une de ses petites fille -un cahier- pour raconter son histoire. L’histoire de cette maison de retraite où il se passe des choses étranges (des objets disparaissent), des portraits (peu flatteurs) des autres pensionnaires et ses rencontres plus positives : avec Marcos un membre du personnel qui lui redonne de l’énergie et surtout, Vitus, un pensionnaire sous le charme de qui elle tombe et qui lui permet de se projeter dans l’avenir et de reprendre goût à la vie.

En parallèle de ces histoires du quotidien racontées avec une certaine gouaille, la grossièreté amusante de ces gens qui se disent qu’ils sont trop vieux pour avoir à prendre des pincettes, Cora raconte sa jeunesse et ses malheurs et en particulier un drame qui explique beaucoup sur sa personnalité. Ces passages sont souvent très émouvants et très différents du reste.

J’ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit très facilement mais je dois dire que je me suis doutée du dénouement très vite et que je me suis dit que le roman était du coup un peu trop long, je finissais par attendre qu’elle se rende compte de ce qui se passait, ça a enlevé un peu du plaisir.

 

 

Merci à et aux éditions pour cette découverte.

 

avec Sandrine    Allons voir son avis!                                                            -11     

 Ceci est ma 2ème lecture « Prénom » pour le  

12 commentaires sur « « Bons baisers de Cora Sedge » de Leslie Larson »

  1. C’est amusant il y a de plus en plus de livre avec comme héros de vielles personnes, j’ai notamment lu les vielles, grand mère déballe tout et j’ai dans ma PAL le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire… Celui ci me tentait bien également.

    J'aime

  2. Ce livre me rappel ‘le syndrome du bocal’, on pourrait dire un cas d’école pour les soignants. Ici on apprend à mieux comprendre celui qui se trouve en position ‘d’infériorité’, on entend ses états d’âme, ses émotions, ces questionnements, ses craintes, ses joies, ses attentes, ses coups de gueule et surtout on prend conscience de ce qu »on fait subir en voulant les protèger. Bref, ça nous amène à une reflexion sur nos comportements vis à vis de l’autre ‘le vieux’. Je le recommande. Et pour ne rien gâcher, on rit beaucoup, parce que la Cora est une drôle de Dame !

    J'aime

  3. @Sandrine : moi aussi, je suis très contente! Je crois qu’on a toutes les deux bien aimé les passages sur le passé de Cora! @Céline72 : Il est vraiment agréable à lire!
    @Lectureetcie : J’ai remarqué ça aussi! Il y a même quelqu’un qui a lancé un challenge sur la vieillesse (mais je ne sais plus qui, je crois que ça s’appelle « vieillesse ennemie »?) Ce roman s’y prêterait bien @Gwenaëlle : Et bien en fait, j’ai juste trouvé que la partie sur la maison de retraite était un peu longue sur la fin, mais les passages sur le passé de Cora sont vraiment bien, très touchants.

    J'aime

  4. Ah, je l’ai pris en main aujourd’hui à la Fnac pour profiter de l’offre deux livres acheté un livre offert… Et puis je l’ai trouvé un peu trop pavé, donc je l’ai reposé. J’ai bien fait manifestement puisque tu l’as trouvé un peu long !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :