« L’enfant aux cailloux » de Sophie Loubière

L’histoire commence par la présentation de la petite Elsa, enfant puis jeune fille, puis femme, mère et enfin, vieille femme qui retourne dans sa maison de famille après une absence prolongée. Elle a des relations difficiles avec son fils médecin et pense souvent à son petit fils, Bastien, qu’elle ne voit pas.

Elsa Préau est une femme très particulière, pleine d’habitudes et de manies. Elle écrit souvent des courriers de réclamations, elle surveille les travaux dans sa rue, note tous les petits éléments de son quotidien dans des carnets et sur les conseils de son fils, doit prendre garde à sa santé…

Et puis un jour en regardant par la fenêtre de sa chambre dans le jardin des voisins, elle remarque qu’en plus des deux enfants qui jouent, il y a un garçon plus grand, isolé, à part et qui semble très mal en point. Elle se prend à le chercher, il n’est là que le dimanche et plus elle l’observe, plus elle est persuadée qu’il est maltraité.

Elle mène sa petite enquête auprès de l’école puis fait des démarches pour essayer de protéger cet enfant. Sans vraiment de succès.

Dans le même temps, on s’aperçoit que Elsa n’est pas simplement une vielle femme solitaire qui cherche à remplir ses journées : elle montre des signes d’une certaine instabilité. Des rêves, des bruits qu’elle entend, des voix aussi, des souvenirs qui viennent se mêler à la réalité… Ce qui fait vraiment poser la question de la réalité de ce qu’elle voit.

Cette histoire est un subtil mélange de thriller et de roman psychologique avec une grosse part à l’humain car cette femme est à la fois touchante et inquiétante. Et pour tout dire, j’ai lu le dernier tiers d’une traite!

parLiliba (Merci!)                                                                                           -14

 

 2ème lecture du challenge

Ceci est ma 2ème lecture « Objet » pour le  

11 commentaires sur « « L’enfant aux cailloux » de Sophie Loubière »

  1. J’ai lu plusieurs commentaires positifs sur ce roman, mais je n’osais pas l’emprunter. Avec ton commentaire en plus, je suis faite. Mais je ne crois pas être capable de le lire, avec tout ce que j’ai, avant au moins… 2014! Mdr

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :