La vérité sort de la bouche de Little Boy B

Maintenant que Baby B a deux ans et 10 mois et qu’il est devenu Little Boy B, je ne vais plus vous « embêter » avec son évolution mais comme je continue de noter ses expressions, ses petites phrases et ses bons mots involontaires, je vais encore garder un peu ce rendez-vous de son « moisiversaire » du 18 du mois pour vous rapporter ses paroles amusantes.

Cette fois-ci, un florilège portugais!

Dans les transports en commun :

Dans l’avion : « J’ai fait pipi dans un avion qui vole!« 

Dans le train, le savon est une poudre : « Oh! Du savon sucre!« 

 

« Il est où le contrôleur?

-C’est le monsieur là-bas.

C’est pas un monsieur, c’est un CONTRÔLEUR!

-Oui, mais c’est aussi un monsieur!

Ou une dame!« 

 

Il regarde les horaires de bus, très concentré : « Je regarde les bus… y en a un en 2011!« 

 

Langues étrangères:

Avant de partir, je lui dis des mots en portugais tirés du guide, il me conseille :

« On pourrait l’emmener au Portugal pour parler au Portugal?« 

 

« Qu’est-ce qu’elle dit la dame?

-Je ne sais pas, elle parle en portugais, je ne comprends pas.

Mais moi, je parle portugais : « bom dia », « obligado », « adios »!« 

 Manger et dormir :

On fait le goûter sur un banc :

« Attention, on n’a pas de bavoir!

Ben tu sais, je suis un garçon.

-Oui!

Je suis grand!

-Oui.

Les grands, ils ont pas de bavoirs!

-Oui, mais quelques fois, c’est utile…

Oui, pour le chocolat! »

 

Il mange une banane, je lui dis :

« Tu ne vas plus avoir de place pour ton gâteau.

Si! La banane elle est là (pointe son côté droit) et le gâteau, il va aller là (pointe son côté gauche)! »

 

Dans le train, il mange des gâteaux, je lui en demande un, en lui disant que j’ai faim. Il me répond d’un ton sans appel : « Non. T’as bien mangé au restaurant! T’as bu ton café, alors, hein! » (quand on pense que j’ai partagé TOUS mes repas avec lui et que ce midi là, il avait mangé TOUT mon dessert!!)

« Quand je vais être grand, je vais boire de l’eau qui pique! Papounet il en boit de l’eau qui pique, mais Granny elle boit de l’eau toute écrasée! (= plate)

La première nuit, il est agité, le croyant un peu stressé, je vais dans son lit. Il se met à respirer calmement et au moment même où j’allais partir, il se tourne vers moi et il me dit : « Je veux dormir tout seul!« 

C’est l’été :

Je me mets en maillot de bain deux pièces : « Pourquoi t’es toute nue?« 

 

Il voit passer des jeunes en scooter, torses nus :

« Y a quelqu’un qu’est tout nu sur la moto!« 

 

Il a une petite piqure de moustique :

« T’as vu mon moustique? Mais par contre, ça me fait pas mal!« 

En visite :

On visite une église entièrement recouverte d’ossements et de crânes :

« C’est des têtes de mort! C’est une église de pirates! C’est pour faire joli!« 

 

Dans une autre église, il y a des petites bougies. Je lui avait déjà expliqué qu’il ne fallait pas y toucher ou les souffler. Un monsieur français, lui dit : « Tu veux les souffler? » Bastien répond : « Noooon! C’est une bêtise!« 

Dès qu’il voit un graffiti ou un tag (il y en a beaucoup au Portugal!) Bastien s’exclame :! « Oh!c’est une groooose bêtise!« 

Donneur de leçons :

Je suis tombée dans la piscine en glissant sur les marches, je me suis fait TRES mal (j’ai même eu un peu peur que le voyage ne soit fini)… Une fois que j’allais mieux : « T’avais qu’à pas faire attention!« 

Il entend son père dire « dégueulasse » et il balance : « Maman! Papa, il a dit un mot de grand!« 

Il veut avoir le dernier mot : Je l’emmène de force faire pipi car je me doutais bien qu’il devait avoir envie alors qu’il m’affirmait le contraire. Il fait effectivement pipi et je lui demande « C’est quoi, ça? »

C’est de la pluie! »

Ou dans les mêmes circonstances  si je lui dis « Qui avait raison? » il répond : « Maman, papa… et moi!« 

Expressions diverses :

A force de lire des Pommes d’Api, certaines expressions sont rentrées dans son langage : « Oh, regarde maman, comme il est  mignon! » « Comme il est beau le cheval! »

Il ne veut pas se mettre dans un petit bassin d’eau à la plage : « L’eau c’est trop mouillé!« 

Il n’a pris que des douches pendant les vacances. On reprend des bains à la maison : « Le bain c’est plus liquide que la douche.« 

 

 

Voyager au Portugal avec un petit garçon de moins de 3 ans…

Certains ont voyagé avec un âne, d’autre avec un saumon, moi c’est avec Little Boy B, 2 ans et 9 mois tout juste, que j’ai passé 3 semaines au Portugal avec nos sacs à dos, voyageant par les transports en commun et circulant entre différentes villes.

« La famille sacs à dos – poussette »

Nous avons pris l’avion, le bus, le train, le tramway, le métro, le funiculaire, le bateau… Il a été sage dans tous les transports! Il a beaucoup aimé le vieux tramway de Lisbonne!

Il a aussi accepté de dormir dans tout les hôtels et de manger avec nous, comme nous (il partageait notre repas … tans mieux pour le porte-monnaie et pour la balance : j’ai maigri pendant les vacances, est-ce parce que je ne mangeais que la moitié de mon repas??)

Je n’ai pas vraiment de secrets pour voyager avec un petit enfant car je crois que Little Boy B est très facile à vivre et je ne suis pas sure qu’on y soit pour quelque chose… Je ne sais pas quelle est la part de l’inné et de l’acquis… J’avais un peu peur car des gens autour de moi avec des petits enfants me disaient « Bon courage! Tu vas voir, en le changeant d’environnement, ça va être dur… » et franchement ça n’a pas été le cas… Il a juste été un peu « difficile » la dernière semaine, dormant moins bien et râlant beaucoup mais c’était une mauvaise passe car il a eu 3 jours de température (jusqu’à 38°8 un soir, je ne vous cache pas mon inquiétude) et des douleurs à la bouche l’empêchaient de manger et nos dernières nuits se sont passées dans un lieu très bruyant… Donc je mets ça sur le compte de conditions extérieures!

La majorité du temps, il était sage et poli et calmeIl faisait craquer tout le monde car nous lui avions appris dès l’avion à dire « Bonjour », « Merci » et « Au revoir » en portugais (« Bom dia », « Obligado » (= Obrigado »), « Adios ») et je ne compte plus les petites mamies portugaises qui s’exclamaient : « Qué lindo! » en le voyant 😉

Est-ce parce qu’on l’a habitué à « voyager » (Maroc alors que j’étais enceinte d’un mois, Lyon à 6 mois et 18 mois, Paris à 1 an, Maroc à 16 mois, Guernesey en voilier à 21 mois) ? Est-ce parce qu’on était tout simplement persuadés que ça se passerait bien et que du coup on ne lui a pas communiqué de craintes? Ou est-ce parce que c’est dans son caractère d’être un enfant calme et adaptable et dans sa nature d’être un petit voyageur? On ne le saura jamais!

Mais je peux quand même vous donner quelques « trucs »… Avant de partir, j’avais demandé à ma mère quelques vieux « Pomme d’Api », les petits magazines pour enfants qui étaient à mon frère et moi (Ils dataient des années 70 et 80… collectors!). Légers et plein d’histoires, ils étaient parfaits pour voyager! Et je les ai lu PARTOUT, des centaines de fois! Dans les transports en commun, dans les restaurants en attendant d’être servis… Un bon moyen de le maintenir au calme!

Il faut aussi avoir sur soi un carnet et un stylo 4 couleurs, c’est très pratique (ou un stylo suffira dans les restaurants qui ont des sets de table en papier! C’est d’ailleurs sur un set de table qu’il a dessiné ses premiers vrais « bonhommes »!)

Il faut aussi accepter qu’il s’arrête pour écouter presque tous les musiciens de rues!

L’autre truc est évident : s’adapter à lui. Nous sommes revenus à l’hôtel à chaque fois que nous le pouvions pour qu’il fasse une sieste, nous nous sommes arrêtés à tous les jeux pour petits que nous croisions, nous sommes allés à l’aquarium de Lisbonne (sans regret, il était vraiment beau!) et nous avons même pris un « petit train » pour faire le tour de Faro (qui est pourtant une petite ville)… Bref, on a toujours essayé qu’il y en ait pour tout le monde.

Alors, soyons honnête, c’est beaucoup plus fatigant de voyager avec un petit bout comme on l’a fait, quand on fait le bilan, on se dit, qu’il aurait fallut prendre des locations dans les endroits où on logeait un peu plus longtemps pour être plus tranquille… Il faut aussi savoir que même un enfant gentil et sage a besoin d’un petit temps d’adaptation au retour : il a été le centre de l’attention pendant 3 semaines, et il a eu un peu de mal à reprendre les « règles » de la maison 😉

Mais c’était une chouette expérience de voyage familial!