Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de septembre

Je reprends mon rendez-vous mensuel (le 2 du mois) : Il s’agit écrire un texte en intégrant tous les titres des livres chroniqués sur mon blog le mois précédant (ou le votre si vous souhaitez jouer avec moi). L’idée vient de Gwenaëlle qui a plein de jeux d’écriture à vous proposer!

Voici ma liste de titres :

Les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre

Soldat Peaceful

Paul au parc

Intrus à l’Etrange

Instruments des ténèbres

Je ne pense qu’à ça

Madame Gargouille

Coney Island baby

Jeanine

Dans l’or du temps

Cinq heures pour le sauver

Elmer

TMLP (Ta mère la pute)

Une odeur de gingembre

Et voici mon texte  :

« Est-ce que j’ai quelque chose à déclarer? Oui!

Moi, Soldat Peaceful, je déclare avoir décidé de suivre les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre en toute connaissance de cause.

Il faut que vous sachiez que comme beaucoup, j’en ai assez de cette guerre. Je ne veux pas mourir et je ne pense qu’à ça!

Très vite, au fond des tranchées, je me suis senti comme un intrus à l’étrange nouvelle vie que mon pays me proposait… Je n’étais plus qu’un des instruments des ténèbres prévus pour tuer mes voisins…

Le pire a été quand j’ai réalisé que si un pauvre gars se retrouvait coincé dans le no man’s land, on avait que cinq heures pour le sauver avant le lever du jour… Et quand ce gars-la s’est avéré être moi, j’ai revu ma vie passer devant mes yeux…

J’ai eu l’impression de plonger dans l’or du temps : j’ai revu Madame Gargouille, ma nourrice, Elmer, mon vieil ours en peluche, mon frère Paul au parc, Jeanine, ma première petite amie, si belle qu’elle avait gagné la première place au concours de « Coney Island baby« . J’ai revécu le jour je me suis battu avec Jake parce qu’il avait écrit « TMLP (Ta mère la pute) » sur la porte des toilettes du dinner… Mais surtout, j’ai senti une odeur de gingembre qui m’a rappelé ma grand-mère…

C’est à ce moment-là que j’ai décidé que si je m’en sortais, je n’allais plus jamais me retrouver comme un rat dans la boue… J’arrêterai cette guerre, je ne me battrai plus… Même si ça voulait dire mourir devant un peloton… mais digne!

Je n’ai rien à ajouter… Vous pouvez tirer! »

 

Vous trouverez tous mes textes dans la rubrique « des titres et des textes »

 

Vive les bêtises a joué en novembre , en décembre, en février , en mars, en avril, en mai , en juillet, en août, en  septembre

 

Véronique a joué dans les commentaires du mois de janvier, dans les commentaires du mois de février, dans les commentaires du mois de mars, dans les commentaires du mois d’avril, dans les commentaires du mois de mai, dans les commentaires du mois de juin, dans les commentaires du mois de juillet, dans les commentaires du mois d’août, dans les commentaires du mois de septembre