« Le goût du paradis » de Nine Antico

Cette BD est le témoignage de Virginie Antico -autobiographie, donc- sur sa pré-adolescence et son adolescence. C’est une sorte de journal intime de tous les questionnements que cette grande fille / future femme a sur son image, sur les garçons, les copines, la sexualité

Elle est beaucoup dans la séduction, s’imagine plus âgée, attend avec impatience d’avoir des seins. La sexualité l’intrigue, l’attire et pourtant, elle est perdue quand il s’agit d’imaginer son premier baiser.

J’ai trouvé cet album très juste et je m’y suis beaucoup retrouvée (quand j’étais petite, je rêvais de ressembler aux danseuses de Benny Hill…) Je pense que ce mélange de désir d’être adulte et la peur d’affronter l’adolescence est assez universel et Nine Antico l’a très bien traité.

J’ai peut-être été moins emballée par les dessins que dans « Coney Island baby » et « Girls don’t cry » car le trait  est peut-être moins fluide mais il se prête bien à l’effet « carnet de notes » griffonné.

                                                          

2 commentaires sur « « Le goût du paradis » de Nine Antico »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :