Shä et Salomé Jours de pluie : Loïc Clément et Anne Montel

Tranches de vie très amusantes -j’ai parfois ri à voix haute et souvent souri. Couple atypique : une jeune femme pétillante et rousse (mais dans le déni : elle est « blonde vénitienne ») et son amoureux, un chat (oui, oui, un chat, qui porte une veste et qui parle), romancier qui n’arrive pas à se mettre à l’écriture au point de laisser son éditeur parler dans le vide à chaque fois qu’il l’appelle…
 
Voici un couple hors du commun. Elle est fan de jeux vidéos, une vraie geek et lui ne rêve que de poney et est un gourmand terrible. Ils ont décidé qu’ils n’habiteraient pas ensemble mais passent tout leur temps ensemble quand même. Il répond aux quizz des magazines féminins (à son avantage évidemment!). 
 
C’est frais, c’est drôle. On y retrouve tous les petits travers du couple avec beaucoup d’humour et de tendresse.
 
Au niveau des dessins, c’est aussi très agréable. Petits dessins fins aux touches colorées.

 BD de la catégorie « phénomène météo » pour le Petit Bac 2013

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

Little Boy B a 3 ans et 3 mois mais je continue le petit rendez-vous mensuel des petites phrases et bons mots involontaires de Bastien…

 

 « Je veux papa pour les rigolotes choses et maman pour les petits dodos du soir. » (=les câlins)

 

« Je vais régler.

-C’est quoi régler?

C’est  faire des traits avec une règle.« 

 

A l’école avant de partir pour les vacances, Simon le grand copain de Bastien lui dit au-revoir et il me dit : « Bastien, c’est mon meilleur copain! » et plus tard Bastien me dit : « Simon c’est mon meilleur copain!« 

 

« Tu as été sage à l’école?

Oui! J’ai pas dit de gros mots! J’ai dit que des petits mots!« 

 

Pendant les vacances de Noël, on fait de la route en voiture et on croise un panneau de passage d’animaux avec un dessin de chevreuil : « Maman! J’ai vu un panneau qui montrait un renne du Père Noël!« 

 

Il me passe un paquet de piles usées qui traînaient sur ma table de chevet : 

« Tiens maman, je te les donne, il faut que tu les ranges, sinon je vais les toucher.« 

 

Après avoir joué à un jeu de pions ensemble, il trouve que je ne joue pas assez et il décide d’arrêter et se met à tout ranger : « Je vais le redonner au magasin puisque tu joues pas!« 

 

Sur le dos de mon ipod nano rose, il y a  la fameuse  « pomme » ton sur ton. Bastien la voit et s’écrit : 

« Oh c’est la même pomme que sur l’ordinateur du Dr Rouleau! »  Effectivement , bien qu’on n’en ait jamais parlé et que nous n’étions pas en train de parler du docteur à ce moment là, il avait repéré le logo sur l’ordinateur… C’est beau le marketing!

 

« Maman, t’as un gros ventre.

-Bastien! Il ne faut pas dire ça!

Mais c’est parce que tu as bien mangé! Regarde : moi aussi j’ai un gros ventre parce que j’ai bien mangé!« 

 

J’ai une nouvelle voiture, bleue marine. Bastien dit qu’elle est « bleue comme la nuit« . Et quand il voit le ciel  du matin encore un peu noir, il dit que le ciel « est bleu comme la voiture de maman. »

 

« Quand tu étais petit, tu mangeais des biberons.

Non! Je BOIVAIS des biberons!« 

 

Il court, il court et se retourne pour s’écrier : « C’est mon métier de courir!« 

 

A la radio, il entend le mot « chasse ».

« Maman, le monsieur, il va chasser des animaux avec une fusée.

-Avec un fusil.

On dit une fusée et deux fusils!« 

 

Il se plonge dans un vieux Tintin de son papa. « Tu peux me donner un marque page parce qu’il est un peu long ce livre » 

« Avec un marque page on perd pas sa page! » 

 

Bastien a fait une comédie pas possible et donc ne fait pas de sieste Je ne suis pas contente avec lui et je lui dis que j’ai plein de travail et que je ne vais donc pas m’occuper de lui. 

« Je suis fâchée, alors je ne te parle pas. »

Là tu m’as parlé!

-Oui mais après je ne vais plus te parler.

Là tu m’as encore parlé! »

Et là, j’avoue je n’ai pas pu m’empêcher de rire 😉 Du coup il me regarde avec un petit sourire et dis :

« T’es plus fâchée?

-Si…mais tu me fais rire! » 

 

Les copains de l’école parlent beaucoup de Spiderman et même si Bastien ne l’a jamais vu, il me montre comment Spiderman fait avec sa main et il m’explique : 

« Spiderman il est très fort! Quand il se fait mal il a pas mal. Mais moi quand je me fais mal, j’ai mal! »

 

 

 

 

 

L’oiseau de mauvais augure (Tome 4) : Camilla Läckberg

Voici le 4ème opus de la série policière qui se passe dans un petit commissariat de Suède.  J’ai déjà parlé ici de « La princesse des glaces« , « Le prédicateur » et « Le tailleur de pierre« .

On y retrouve l’inspecteur Patrick Hedström et sa compagne Erika. Une nouvelle recrue arrive dans l’équipe de policiers, Anna la sœur d’Erika se remet difficilement d’un drame et Erika essaie d’organiser son mariage avec Patrick. Au même moment, ce qui ressemble à un accident se révèle être un meurtre et peut-être même le dernier d’une série. Le village est investi par une émission de télé réalité trash qui fait vivre de jeunes écervelés sous les regards des caméras et l’un des concurrents est assassiné.

Les passages de la vie du village et de l’enquête sont entrecoupés par une voix du passé qui parle d’un petit garçon qui vit isolé avec sa sœur et qui est appelé « l’oiseau de mauvais augure ».
Je dois dire que même si j’ai lu ce roman assez vite avec l’envie de savoir comment cela allait se finir, j’ai été assez déçue. Tout d’abord, la partie sur la vie d’Erika m’a parue complètement anecdotique et uniquement là pour continuer le schéma des précédents romans car cela n’apportait pas de plus à l’histoire cette fois. De plus je me suis doutée très vite de plusieurs choses et j’ai trouvé la fin bâclée.
Mais comme j’ai plus apprécié les premiers tomes, je pense que je continuerai à découvrir la suite mais je peux très bien comprendre que quelqu’un qui découvre la série avec ce volume n’ait pas envie de poursuivre.

avecTitoulematou et Accrobiblio… Allons voir leurs avis!

 Valérie lors du Swap Eros et Thanatos : Merci!

   Roman de la catégorie « animal » pour le Challenge Petit Bac 2013

8 photos pour 8 moments de vie

 

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur«  « Des titres et des textes » « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé » et enfin « Les 5 sens » 

Voici le rendez-vous de cette 5ème année!

Pour ce nouveau rendez-vous, « 8 photos pour 8 moments de vie »,  j’ai envie de garder une trace du temps qui passe en photographiant (ou en illustrant autrement) mon quotidien, qu’il soit ordinaire ou extraordinaire!

Chaque mois, je vais donc essayer de prendre 8 photos  qui racontent un peu ma vie en image en suivant des thèmes :

« Au boulot! » (quelque chose en rapport avec mon travail)

« A table! » (quelque chose en rapport avec la nourriture… Et il y aura peut-être même des recettes aussi 😉

« Chut, je lis! » (quelque chose en rapport avec la lecture)

« Famille je vous…aime! » (Quelque chose en rapport avec ma famille)

« Je blogue, tu blogues, il ou elle blogue! » (Quelque chose en rapport avec mon blog ou d’autres blogs)

« Je cours, je vole » (Quelque chose en rapport avec le sport)

« En voiture Simone! » (Quelque chose à voir avec l’extérieur, que ce soit en voiture ou pas d’ailleurs)

« Image animée » (Quelque chose à voir avec des images qui bougent, vidéos de musique, films…)

 

« Au boulot! »  

La porte de ma salle de classe, la même depuis 14 ans que je suis dans ce collège, peinte longtemps avant que j’arrive et le panneau « Post Office » a été installée par un ancien collègue : j’aime beaucoup ma porte!

 

« A table! » 

Une purée de patate douce tellement bonne qu’on lècherait le plat : la recette est chez ma copine Yza, qui me donne tellement de bonnes idée!

Et une invention de moi-même : aiguillettes de dinde au miel et aux épices 

 

« Chut, je lis! »

Voici les 7 livres que je dois lire pour mon jury de janvier pour le prix de ELLE : reçus le 26 septembre, les avis doivent être envoyé le 20 novembre au plus tard… Ce colis est à la fois grisant et angoissant! (mais globalement, très tentant quand même! 😉

 

« Famille je vous…aime! » 

On retrouve très régulièrement Bastien dans notre lit : on le couche dans son lit, et discrètement, il redescend dans le notre.. Il n’est pas embêtant, il n’appelle pas, ne descend pas nous voir au salon, il vient juste se coucher là et il s’endort … Et quand je le prends dans mes bras pour le recoucher il n’ouvre même pas un oeil!

 

« Je blogue, tu blogues, il ou elle blogue! »

 Quel rapport avec la vie des blogs? Et bien, quand Jules ne parle pas de livres sur son blog,  elle a une rubrique « La minute fi-fille » dans laquelle a pas mal parlé de vernis et à cause d’elle (n’ayons pas peur des mots ;-),  moi qui ne mettais JAMAIS de vernis à ongles, je me retrouve maintenant à la tête de 5 flacons différents et j’en mets presque tout le temps!

 

« Je cours, je vole » 

 

Préparer un marathon, ça veut dire s’entraîner 3 fois par semaine (mercredi soir pour le fractionné, samedi matin pour la sortie longue et dimanche matin pour la sortie courte) par tous les temps!

 

 

« En voiture Simone! »

Septembre c’est la reprise de la route « maison-travail »  et à 8h du matin, il n’y a aucun doute sur le fait que mon lieu de travail se situe plein Est! (C’est même difficile de conduire même avec les lunettes de soleil!)

 

« Image animée »

 Voici une compilation que je me suis faite sur mon ipod pour courir le « fractionné » dans ma préparation marathon : ça pulse!

 

Si vous voulez jouer chez vous, il suffit de faire un lien vers mon blog avec mon logo et me prévenir pour que j’ajoute votre lien à mon billet! Vous pouvez garder ou changer les catégories pour qu’elles correspondent à votre vie quotidienne!

Librement adapté d’une idée repérée chez Cstef il y a déjà bien longtemps

Secrète Louise se dévoile en octobre

« Le ciel tout autour » de Amanda Eyre Ward

Roman à trois voix vraiment fort. Trois femmes blessées, radicalement différentes et dont pourtant les destins deviennent intimement liés. Trois femmes, trois univers, trois vies… 

Karen est dans le couloir de la mort pour avoir assassiné des hommes avec qui elle se prostituait. Auprès d’elle on fait la connaissance d’autres femmes condamnées à mort qui attendent. On est à la fois horrifié et touché par ses portraits de vie… Karen est malade du sida et va bientôt être exécutée.

Il y a aussi Célia, la jeune veuve d’une des victimes collatérales de Karen, un homme ordinaire qui ne faisait que passer par là. Célia a perdu son mari 5 ans auparavant mais elle ne parvient toujours pas à faire le deuil et reprendre sa vie en main. Le fait que la date d’exécution de Karen approche avive des sentiments contradictoires en elle.

Enfin, il y a Frannie, jeune médecin venant du Texas où elle a été élevée par son oncle et qui vit une vie de parfaite working girl new-yorkaise sur le point de se marier avec un jeune homme de bonne famille. Mais un jour tout bascule et à la mort de son oncle, elle quitte tout pour retourner au Texas et devient le médecin de la prison où elle rencontre Karen et s’attache à elle.

J’ai beaucoup aimé ce roman plein de compassion. Il difficile d’avoir un avis tranché sur chacune de ces femmes, on leur trouve à toutes des qualités et des défauts, elles sont très justes dans leurs quêtes d’elle-mêmes. C’est vraiment un roman réussi plein d’émotions retenues et de thèmes forts dans un roman court et sobre. Je découvre que c’est un premier roman et je me dis que cette auteur a déjà une plume!

 

    avec Liliba et Mrs B

 

  par Sandrine… Merci! Vous pouvez lire  son billet  ici.

 

               2ème lecture pour le