I’m off to London? No… :-(

A l’heure où vous lisez ces lignes, j’aurai du être soit dans un car en France, soit dans le ferry, soit dans le car en Angleterre

Mais à cause le neige, de l’alerte orange et de l’interdiction des transports collectifs d’enfants, nous ne pouvons pas partir…

Ça veut dire que j’ai passé beaucoup de temps, d’énergie et de stress à organiser un voyage pour rien… sans compter les jours qui ont précédé le départ prévu… et j’aime autant vous dire que tout ça, plus la déception des 52 élèves de 4ème et 3ème et la mienne de ne pas aller à Londres … Ça me rend vraiment très triste… J’en pleurerai… si Bastien n’était pas à côté de moi à jouer, c’est d’ailleurs ce que je ferai…

Pour l’instant je ne sais pas si nous allons être remboursés, si le voyage va être décalé ou reporté… Mais je me prépare une après-midi de coups de téléphone pour prévenir tout le monde… Quelle galère pour 2 jours de neige qui tombent très mal… et on ne peut en vouloir à personne

Ma rue à l’heure où nous aurions du être dans le car…

 

 

Je suis un peu tarte : tarte brocolis roquefort


J’ai oublié de prendre une photo à la sortie du four alors c’est une photo « en cours de dégustation » 😉

Ingrédients : 1 pâte feuilletée (ou brisée) / 1 paquet de lardons / 500g de brocolis (surgelés, ça va très bien!) / 3 oeufs / 4 (grosses) C à S de crème fraîche 

> Préchauffer le four TH 6-7

> Faire revenir le brocoli surgelé avec les lardons jusqu’à ce que les lardons soient dorés et le brocolis tendres. (Si c’est du brocoli frais, le faire cuire à l’eau bouillante puis le faire revenir avec les lardons)

> Dans un bol, battre les oeufs et ajouter la crème fraîche, saler et poivrer.

> Mettre la pâte à tarte dans un plat (piquer le fond avec une fourchette), répartir le roquefort  coupé en petits morceaux

(vous pouvez vous faire aider d’un petit marmiton pour cette étape!)

> Répartir le brocoli et les lardons sur la pâte à tarte 

> Verser la préparation oeufs- crème

>Faire cuire 25-30 minutes (Laisser un peu hors du four avant de servir)

Bon appétit (même Bastien a aimé!)

Les cinq sens du mois de mars

 

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur« ,  « Des titres et des textes » et enfin « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé »… Voici le rendez-vous de cette 4ème année!

J’évoquerai les 5 sensL’ouïe, avec de la musique ou des voix, la vue avec une image, une photo ou une vidéo, l’odorat avec une odeur ou un parfum, le toucher avec un objet ou un ressenti physique et le goût avec un aliment ou une recette.

En tout cas, si vous aussi vous souhaitez évoquer vos 5 sens, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires!

 : J’ai regardé les Victoires de la musique et j’ai fait de chouettes découvertes   :

Lescop (« La forêt »)  : 

C2C (« Happy ») :

 Si vous aimez la danse : le clip est extraordinaire!

Rover (« Aqualast »)

 

 : Deux images qui correspondent très bien à ce que j’ai ressenti ces derniers temps, prise par le temps qui passait trop vite :

 

 

(Si vous avez vu mon bilan de lectures du mois de février, vous vous direz peut-être que j’ai eu le temps de lire…mais il y a beaucoup de livres audio (qui me permettent de lire quand je ne peut normalement pas le faire, en conduisant ou en courant) et beaucoup de lectures jeunesse « obligatoires » pour la pré-sélection des Incorruptibles… et je pourrai ajouter que j’ai aussi besoin de plus de temps pour travailler, pour dormir et pour penser!

Bref, ce fut une période un peu marquée par la fatigue et le découragement)

 

 

 

 

 :   L’objet qui est  en lien avec février et mars :  parce qu’en février j’ai passé pas mal d’énergie à préparer le séjour à Londres et que je pars en mars (avec 52 élèves, pas en vacances 😉

 

: (J’ai vraiment du mal avec ce sens!!) C’est l’hiver et il fait froid et j’ai les lèvres sèches… mais j’aime le parfum du stick à lèvre que je mets ainsi que Little Boy B : d’après sa composition il sent le beurre de karité,  l’amande douce et l’huile d’argan… Un délice!

 

 

 

 : Une tarte salée pour changer : Brocolis Roquefort  (Cliquez sur la photo pour la recette)

 

 

Et vous?

Une comète vous a parlé de ses 5 sens au mois d’octobre et au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février  et au mois de mars

Catherine vous a parlé de ses 5 sens au mois d’octobre et au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février et au mois de mars

Evalire vous a parlé de ses 5 sens au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février et au mois de mars  

 

« Casting mortel » de Thierry Crifo

L’histoire commence lors d’un casting pour un clip auquel de nombreuses jeunes filles se présentent pour tenter leur chance. Parmi elles, il y a Jessica qui a repéré une autre jeune fille qui n’a pas du tout le profil des autres  : mal habillée, l’air perdu, elle ressemble plus à une SDF – et elle est effectivement une jeune sans papier.

Quand Jessica refuse de se déshabiller pour les producteurs, elle part en trombe mais elle s’aperçoit que Milena, la jeune paumée est la dernière à passer le casting…

Le lendemain, Jessica et ses copains lycéens réalisent que le casting était une arnaque avec une maison de production fictive. Les choses deviennent sérieuses quand en lisant le journal, Jessica reconnait Milena dans la description d’un cadavre retrouvé dans la nature. Les amis mènent alors l’enquête…

J’ai commencé ce roman avec une pointe d’exaspération parce l’auteur citait des noms à longueur de lignes -listes de chanteurs, de chanteuses « intelligentes » (et si on ne connait pas ou on n’aime pas ces chanteuses, on est quoi? Je me mets à la place des jeunes lectrices…), d’émissions de télévision etc… Mais passé le premier chapitre, ça s’est un peu amélioré, même si un des personnages des lycéens est assez pédant et fait des allusions à des courants artistiques ou littéraires qui ne seront sans doute pas compris par la majorité des lecteurs (mais ce personnage se fait souvent remettre à sa place par les autres.)

L’histoire est bien menée, réaliste par certains aspects (et même sordide par moments), il y a des morts et les jeunes héros ne réussissent pas tout ce qu’ils entreprennent. C’est plein de rebondissements.

Mais par contre, je ne comprends pas qui a pu avoir l’idée de proposer ce titre pour la pré-sélection des CM2-6ème pour les Incorruptibles... C’est totalement inadapté pour cette tranche d’âge… Je verrai ce roman plus pour des 4ème-3ème (mais cette tranche d’âge n’existe pas pour les Incos) Il y a quand même des allusions d’exploitation sexuelle du producteur envers des jeunes filles, qui va même jusqu’à filmer une des filles nue pendant son sommeil, un kidnapping, une mort en directe, des hommes qui se débarrassent d’un corps dans un fossé et qui envisagent même de le brûler!

Mais c’est quand même une bonne lecture pour des ados plus grands!

 

                 Pré-sélection CM2-6ème pour  2013-2014

 

18 ème lecture du challenge