Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de mars

 

Voici le rendez-vous mensuel : il s’agit écrire un texte en intégrant tous les titres des livres chroniqués sur mon blog le mois précédant (ou le votre si vous souhaitez jouer avec moi). L’idée vient de Gwenaëlle qui a plein de jeux d’écriture à vous proposer!

Voici ma liste de titres :

Eldorado

Azami le coeur en deux

Les secrets d’une voleuse

Détective sur cour

Elle ne pleure pas elle chante

Chute de vélo

Le fils de Picasso

L’impitoyable questionneur

Miséricorde

Les mauvaises lectures

Essex County

Les pilules bleues

La maison d’à côté

Encore heureux qu’il ait fait beau

Casting mortel

La fille verte

Dernière nuit à Twisted River

 

 

Et voici mon texte  :

« Je n’avais pas jamais été fan de fêtes déguisées du style Halloween mais encore moins depuis ma dernière nuit à Twisted River où j’ai eu l’impression de perdre complètement le contrôle sur moi-même… J’y repense toujours avec un frisson.

Mon pote Jim avait organisé une grosse soirée qu’il avait appelé « Casting mortel » pour laquelle il fallait faire peur. Je l’avais tout de suite reconnu avec son déguisement de super héros, « l’impitoyable je ne sais quoi »… (Les filles se fichaient de lui en l’appelant « l’impitoyable questionneur » parce que sa technique de drague consistait à les harceler de questions). Il y avait aussi Emma, ma copine, qui était couverte d’algues (ou un truc qui y ressemblait) et les autres parlaient d’elle comme « la fille verte« … C’était assez répugnant!

L’Essex County était plutôt tranquille comme coin pour faire des fêtes et on pouvait boire sans se faire remarquer et même prendre quelques pilules bleues sans trop de soucis… Mais on a dû abuser des mélanges. On a fini par fixer les quatre murs de la pièce qui semblaient tanguer… Tommy, qui regardait la bibliothèque comme un fou, s’est mis en rage et a commencé à virer tous les bouquins en hurlant « Chassez les mauvaises lectures! ». Jake, tournait en rond en psalmodiant : « Je suis le fils de Picasso… ». Jenny s’est mise à pleurer et Lauren lui tapotait le dos en regardant dans le vide et en rigolant comme une demeurée : « Elle pleure pas, elle chante. » Et moi j’étais là avec cette drôle d’impression de flotter au plafond en les regardant tous…

Et puis, on ne sait pas trop pourquoi mais d’un seul coup, la maison d’à côté nous a semblé être un Eldorado qu’il fallait explorer immédiatement. Alors, on y est allé… Je ne sais pas trop comment on a réussi à sortir de la maison de Jim tellement on tournait pas rond… Azami connaissait les secrets d’une voleuse qu’elle avait rencontrée quand elle était gamine alors elle savait comment entrer dans une maison…

Mais on n’a pas vraiment pu tester ses connaissances. Son déguisement était effrayant et c’était Azami, le coeur en deux, sanguinolente qui marchait devant nous alors quand un vieux du coin l’a vue, il a juste eu le temps de crier « Miséricorde! » avant de faire une chute de vélo spectaculaire dans le chemin. Encore heureux qu’il ait fait beau, parce qu’avec un peu de boue, il aurait fini au fond du ravin!

Bon, l’aventure s’est arrêtée là parce qu’un voisine qui jouait au détective sur cour a donné l’alerte et les flics ont débarqué… Tant mieux sans doute… On a mis deux jours en s’en remettre. En tout cas, je peux vous dire que je ne veux plus entendre parler de fêtes déguisées et que je me méfie des mélanges maintenant… Plus jamais ça! » 

 

Vous trouverez tous mes textes dans la rubrique « Des titres et des textes »

Vive les bêtises a joué sur son blog avec ses titres en 2010: en novembre , en décembre, en 2011 : en février , en mars, en avril, en mai , en juillet, en août, en  septembre, en octobre,  en novembre, en décembre , en 2013 : en janvier

Véronique a joué dans les commentaires avec mes titres en 2012 : en  janvier, en février, en mars, en avril, en mai, en juin, en juillet, en août, en septembre, en octobre, en novembre, en décembre, en 2013 : en janvier, en février, en mars,

Lucie a joué sur son blog avec ses titres en 2013 : en février, en mars

5 commentaires sur « Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de mars »

  1. Dieu de MISERICORDE , c’était la DERNIERE NUIT A TWISTED RIVER que j’avais décidé de passé dans LA MAISON D’A COTE, celle où je pouvais ignorer le CASTING MORTEL dirigé par L’IMPITOYABLE QUESTIONNEUR Azami. TWISTED RIVER était une petite ville de l’ELDORADO dans L’ESSEX COUNTY, la ville où tu ne pouvais lire que LES MAUVAISES LECTURES si tu te rendais à la bibliothèque municipale. Azami avait l’habitude de s’entourer par d’étrangers personnes tel que Picasso , son fameux DECTIVE SUR COUR. On l’appelait ainsi à cause de ses goûts étranges pour LES FAMEUSES PILULES BLEUES qu’il avait toujours dans sa poche droite de pantalon, l’endroit dans lequel on le voyait en permanence, sa cour, et surtout l’art dans lequel il excellait, c’est à dire mettre son nez un peu partout . Aujourd’hui à TWISTED RIVER avait lieu le fameux casting. ENCORE HEUREUX QU’IL AIT FAIT BEAU sinon jamais nous n’aurions pu assister à un tel spectacle, une sélection de jeux les plus débiles les uns que les autres. ALEXIA,LA FILLE VERTE devait participer à une course de vélo. Alexia portait toujours un vêtement de couleur verte, le pantalon, la chemisier, le bonnet, il y avait toujours un peu de vert dans sa tenue. Ça me porte chance disait-elle !! Donc Alexia , petite, fluette, des cheveux noirs bouclés, avait pris le départ. Arriva l’inévitable, Alexia venait de faire UNE CHUTE DE VELO. Aussitôt , à la vue de l’incident, je m’empressais de courir en sa direction pensant qu’elle allait pleurer.
    «Mais non, hurla le questionneur. ELLE NE PLEURE PAS ELLE CHANTE, la charmante enfant «. Mais qu’à cela ne tienne Azami AVAIT LE COEUR EN DEUX , il ne supportait pas que les enfants souffrent. Après cet incident, ce fût le tour de Pierrick , LE FILS DE PICASSO. Pierrick devait courir les pieds dans un sac de toile de jute.
    Je ne sais vraiment pas ce qu’il lui a pris mais le voilà parti en courant et tout ça en marche arrière… ce n’était pas dans le règlement du casting mais le gamin en avait décidé ainsi… Maintenant, vous comprenez pourquoi on surnommait cet évènement LE CASTING MORTEL…. il y avait toujours des blessés et pas que physiquement si vous voyez ce que je veux dire ! Soudainement, la fête fût interrompue par le cri de Picasso…on avait volé la caisse… mais qui avait donc pu commettre ce vol ??? Tout le monde se tournait alors vers ALEXIA car chacun connaissait LES SECRETS D’UNEVOLEUSE, c’était ainsi qu’on la surnommait depuis que petite Alexia avait pris des bonbons chez Madame Lulu la marchande de friandises. La fête s’interrompit donc sur cette incident. Ce qu’ignorait Picasso, c’est que c’était son fils Pierrick qui avait caché la recette pour faire une farce à son malheureux père. Lorsqu’il le découvrit, il ne put qu’avouer avec honte , ce que son gamin venait de faire…..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :